Depuis 9 ans, il reçoit des pizzas… sans en avoir jamais commandé

Depuis 9 ans, il reçoit des pizzas… sans en avoir jamais commandé

C'est une histoire surprenante que rapporte Het Laatste Nieuws. Voilà neuf ans que Jean Van Lande­ghem, de Turnhout, près d'Anvers, reçoit régulièrement des pizzas à son domicile… Pizzas qu'il n'a jamais commandées.

A 65 ans, il « tremble dès qu'il entend une mobylette », de peur de recevoir à nouveau des cartons tout chauds.

« Je n'en dors plus »

Ce calvaire a débuté il y a neuf ans, avec une première livraison de « tout un chargement ». Jean pense alors simplement à une erreur d'adresse… Mais les fausses commandes s'enchaînent, sans cesse. Ce qui n'amuse plus du tout le sexagénaire, qui n'en dort plus la nuit.

« Cela peut être en semaine comme le week-end et à n'importe quelle heure. Il est même déjà arrivé qu'on me livre une commande que je n'avais pas passée à 2 heures du matin », soupire Jean. « Je n'en dors plus. »

Pizzas, kebabs ou encore pittas, le plaisantin à l'origine de cette mauvaise farce implique  tous les restaurants de la région. L'année dernière, Jean a reçu dix livraisons sur la même journée, « dont une de 14 pizzas ! »

Un mystère non élucidé

Si Jean n'a plus jamais accepté ces commandes, et donc jamais payé, il se désole pour les restaurateurs du coin. « Cela leur coûte de l'argent et ils doivent jeter la nourriture ».

Excédé, il a finalement rapporté cette histoire à la police. Mais le « harceleur à la pizza » n'a toujours pas été identifié.

Toutefois, le sexagénaire flamand suspecte que cette personne fasse partie de son entourage : « Une amie de Herenthout vit exactement la même chose que moi. Parfois tous les deux le même jour. Il est donc vraisemblable qu'il s'agisse d'une personne de notre entourage commun. »

En attendant de percer ce mystère, il promet « un sale quart d'heure » à celui qui le harcèle à coups de pizzas depuis des années.