Découverte d'une dizaine de mystérieux bateaux fantômes transportant des cadavres au large du Japon

Découverte d'une dizaine de mystérieux bateaux fantômes transportant des cadavres au large du Japon

Le Japon enquête sur près d'une douzaine de bateaux récemment découverts à la dérive au large des côtes de l'archipel, avec à leur bord des cadavres en décomposition, a-t-on appris vendredi de source officielle. Des épaves en bois contenant vingt corps ont été signalées au cours des mois d'octobre et novembre, a indiqué à l'AFP un porte-parole des gardes-côtes.

Les embarcations, quand leur état le permettait, ont été remorquées vers des ports japonais, mais les cadavres n'ont pas encore été identifiés, a-t-il ajouté, précisant que des investigations étaient en cours. Mardi dernier, un de ces bateaux a été repéré à quelque 100 km dans la mer du Japon, a rapporté la chaîne privée TBS. Trois dépouilles ont été trouvées à l'intérieur, partiellement à l'état de squelette. La chaîne publique NHK a fait état d'inscriptions coréennes visibles dans plusieurs cas. Par ailleurs, un drapeau nord-coréen déchiré a été retrouvé sur l'un de ces bateaux.

Les experts estiment qu'il pourrait s'agir de bateaux de pêche originaires de Corée du Nord alors que le pays reclus, qui souffre de malnutrition, tente d'étendre ses activités maritimes pour renforcer sa sécurité alimentaire, a expliqué la NHK. Mais un certain nombre d'entre eux disparaissent faute d'équipement moderne, notamment de GPS. "Kim Jong-un impose des mesures qui poussent à pêcher de plus en plus de poisson, avec des petits bateaux en bois qu'il fournit aux populations. Chaque navire a un quota qui doit être obligatoirement réalisé. L'accident a dû survenir quand les pêcheurs tentaient de pêcher le nombre demandé", estime Ki Byeong-Uk, de l'Institut de développement nord-coréen.

Un autre expert maritime japonais a évoqué la ressemblance de ces embarcations avec celles utilisées par les migrants nord-coréens. En effet, certains tentent de fuir le pays par la mer du Japon et des dizaines de bateaux sont à la dérive sont repérés chaque année au large du Japon.