Comment TikTok vous pousse vers des contenus conspirationnistes et d'extrême droite ?

Comment TikTok vous pousse vers des contenus conspirationnistes et d'extrême droite ?

Sur TikTok, cohabitent plusieurs univers. Du monde du maquillage au monde pro-LGBTQ+ en passant par les contenus humoristiques ou solidaires, les utilisateurs ont accès à un éventail de contenus aussi divers que possible. Pourtant, d'après une étude menée par Media Matters for America, l'algorithme de la plateforme chinoise a tendance à pousser des contenus issus de mouvements d'extrême droite ou complotistes. D'après les éléments récoltés par le site américain sans but lucratif, Media Matters for America, les comptes faisant la promotion des mouvements QAnon, Patriot Party ou encore Oath Keepers et Three Percenters seraient recommandés pour les utilisateurs. Selon le rapport, ce genre de vidéos est toujours proposé sur l'onglet "Pour toi" ou "For You" qui sélectionne des vidéos TikTok après avoir analysé les goûts de l'utilisateur.

Une spirale radicale

"Notre analyse a révélé qu'en suivant les comptes suggérés par TikTok, les utilisateurs peuvent facilement être exposés de plus en plus à des comptes et contenus extrémistes d'extrême droite", indique le rapport. Un constat d'autant plus inquiétant que les utilisateurs n'ont même pas à faire eux-mêmes les recherches puisque c'est TikTok qui propose ces suggestions de nouveaux comptes à suivre.

Des utilisateurs de la plateforme, dont de nombreux très jeunes adolescents, peuvent donc se retrouver dans une spirale extrémiste qui pourrait les pousser à embrasser ces thèses. D'après les tests de Media Matter for America, en suivant un compte attaché au mouvement Three Percenter, TikTok en suggérera un similaire. Après plusieurs abonnements de ce genre de contenus, l'utilisateur se voit proposer des comptes proches du Patriot Party, QAnon et autres mouvements radicaux d'extrême droite.

Les comptes supprimés

Interviewé par Mashable, TikTok a déclaré : "TikTok travaille de manière agressive pour arrêter la propagation de la désinformation et de la violence, et nous interdisons la promotion de QAnon et des groupes extrémistes, notamment Three Percenters, Patriot Party et Oath Keepers. Nous redirigeons également les recherches et hashtags associés vers notre règlement de la communauté pour rendre ce contenu plus difficile à trouver".

Depuis ce rapport, les comptes étant cités dedans ont été supprimés, indique Mashable.

Lire aussi: Deux ados devant la justice pour un faux meurtre sur TikTok