Cette scientifique dort deux heures par nuit pour trouver un vaccin au coronavirus

Cette scientifique dort deux heures par nuit pour trouver un vaccin au coronavirus

Vous n'avez probablement jamais entendu son nom. Pourtant, Kate Broderick, une scientifique britannique de 42 ans, est une spécialiste des maladies infectieuses et a permis de créer des vaccins contre ebola ou zika. Son dernier combat en date? Le coronavirus.

Dans une interview pour The Times, la scientifique a expliqué ne dormir que deux heures par nuit actuellement pour tenter de trouver un vaccin au coronavirus. "J'ai passé ma vie entière à vouloir faire une différence comme celle-ci et je ferai tout ce qu'il faut pour y arriver", explique-t-elle.

Des quarantaines satisfaisantes

Avec son équipe de chercheurs travaillant pour Inovio Pharmaceuticals, il lui a fallu trois heures pour concevoir un vaccin basé sur le code génétique du virus publié par les autorités chinoises. Le vaccin va maintenant devoir subir de nombreux tests avant d'être, peut-être, distribué plus tard l'année.

En attendant, Dr Broderick se montre satisfaite des mesures de quarantaine prises un peu partout en Europe pour limiter la propagation du virus. "C'est la chose la plus sûre à faire", explique-t-elle. Les masques la laissent par contre plus sceptique. Ils ne s'adaptent en effet jamais vraiment aux visages, selon elle.