Cette maman refuse de mettre ses enfants à l'école à cause de la Covid et risque la prison

Cette maman refuse de mettre ses enfants à l'école à cause de la Covid et risque la prison

Elle s'appelle Katy Simpson. Cette Anglaise de 29 ans souffre du diabète de type 1, a de l'asthme et une thyroïde sous-active. Raisons pour lesquelles elle est à peine sortie de chez elle depuis que la pandémie de coronavirus a atteint l'Europe en mars dernier. Effrayée par le virus et craignant pour sa santé, elle a récemment décidé de ne plus envoyer ses deux enfants âgés de six ans à l'école et de les garder à la maison.

Mais le passage d'un agent du bien-être et de l'éducation pourrait changer la donne. Ce dernier lui a en effet remis un avertissement la menaçant de 2.500€ d'amende et trois mois de prison si elle ne remet pas ses enfants à l'école. Une décision que la maman dénonce dans les colonnes de Metro UK.

"Je ne peux pas prendre ce risque"

"C'est simple, si j'attrape ce virus, je vais mourir", explique-t-elle d'emblée. "Je suis une maman célibataire et je n'ai pas de famille pour s'occuper des enfants. Je ne peux pas prendre ce risque. Le virus a tué des milliers de personnes, nous sommes tous à nouveau confinés et il semble que la situation empire. J'ai essayé d'expliquer la situation mais ils ne veulent pas m'entendre", déplore-t-elle.

Malgré cet avertissement, Katy n'a pas l'intention de remettre ses enfants à l'école. Elle ne sait également pas si elle se rendra au tribunal en cas de convocation. "Ce virus me pétrifie donc je ne peux pas quitter la maison. Et même si d'autres personnes amenaient mes enfants l'école, je ne me sentirais pas en sécurité à cause du grand nombre de personnes avec qui ils entreraient en contact".