Ces positions sexuelles responsables de la majorité des fractures du pénis

Ces positions sexuelles responsables de la majorité des fractures du pénis

Si vous avez l'habitude de reproduire le Kamasutra, méfiez-vous tout de même de "la position du rodéo", également appelée "cowgirl". Dans la pratique, c'est lorsque la femme se trouve au-dessus de l'homme qui est allongé. Selon des scientifiques, il s'agit de la position sexuelle la plus dangereuse pour l'organe masculin.

En effet, selon une très sérieuse étude scientifique parue dans la revue « Advances in Urology », cette position est responsable de 50 % des fractures du pénis. Les chercheurs ont leur petite explication sur ce phénomène : « Notre hypothèse est que lorsque la femme est au-dessus, elle contrôle le mouvement avec son tout son corps et le poids de celui-ci repose sur le pénis en érection. » "La levrette" arrive en deuxième place de ce classement avec 29 % des cas de fracture de l'organe masculin. Même si elle est responsable de 21 % des fractures, "le missionnaire" reste la position la plus sûre. « Quand l'homme contrôle le mouvement, il a plus de chance de pouvoir arrêter la pénétration s'il ressent une douleur au niveau du pénis » expliquent les scientifiques.

Cette étude a été réalisée sur une période de treize ans dans trois hôpitaux de la ville de Campinas au Brésil. Les chercheurs et les docteurs ont tout simplement interrogé les hommes victimes d'une fracture du pénis sur la manière dont cela est arrivé. Durant cette période, 42 hommes ont participé à l'enquête et ont permis aux chercheurs d'arriver à leurs conclusions. Pour la petite histoire, les scientifiques indiquent également que la moitié des patients a entendu un « crac » lorsque l'incident s'est produit.

Ph : ©Shutterstock.com/Artem Furman