Célibataires en couple: Comment s'aimer sans se ligoter?

Célibataires en couple: Comment s'aimer sans se ligoter?

Être «célibataire en couple», que cela signifie-t-il ?

«On ne peut plus croire que l'amour coule de source et que le couple va fonctionner tout seul. C'est une vision qui valait peut-être pour nos grands-parents, mais ça ne fonctionne plus ! Aujourd'hui l'amour demande de s'investir. Je suis moi-même trentenaire, je fais donc partie de cette génération qui a souvent entendu ses aînés déplorer que ‘les jeunes ne veulent pas s'engager'. Je ne partage pas ce constat. Simplement, en amour, cela veut dire que je veux être en couple, mais aussi m'épanouir. Il ne faut pas oublier de vivre sa vie pleinement, savoir se détacher de l'autre quand il le faut. Cela ne doit pas nous faire peur. Au contraire… On voit actuellement dans les couples beaucoup de jalousie, parfois de la dépendance, un sentiment d'appartenance, qui mènent à des malentendus qui font souffrir. Il me semble nécessaire, pour mieux vivre sa relation, que chacun s'épanouisse de son côté, afin de nourrir ce qu'il y a de commun dans le couple, la relation.»

Cela va avec des changements plus larges au niveau des modèles familiaux ?

«La société a beaucoup changé ces dernières années, notamment du fait de l'émancipation des femmes. Elles sont indépendantes financièrement, ont le droit d'avoir un compte bancaire, des ambitions professionnelles… Elles peuvent donc vivre sans avoir besoin d'être mariée à un homme. S'il n'est plus nécessaire d'être mariée, se pose alors la question de pourquoi être en couple ? À mon avis, cela doit être la cerise sur le gâteau d'un épanouissement déjà construit. Il est donc essentiel de s'épanouir pleinement.»

Un concept qui vous agace est le «Je profite et après je me range»…

«En effet. Est-ce que se mettre en couple est si triste que cela ? Est-ce qu'une fois engagé avec quelqu'un je devrais tout sacrifier de mes envies ? Ça n'est pas la conception que j'ai de la vie ! Je suis moi-même en couple, mariée, et très heureuse. J'ai envie d'être libre, tout en étant engagée avec mon mari, mais je ne veux pas faire l'impasse sur ce qui me permet de m'épanouir. Car même une fois engagés dans une relation, on a besoin d'amour. Les sources d'amour dans nos vies sont innombrables, il faut les laisser se développer pour être bien à deux.»

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nathalie Lefe?vre (@nathalie.lefevre) le

Le couple est pourtant bien une source d'amour ?

«Bien sûr, mais il n'est pas la seule. Dans nos vies, lorsque nous sommes passionnés par nos propres projets et réalisations, nous n'attendons plus d'un couple qu'il vienne cocher toutes les cases. Nous avons trop souvent tendance à attendre de notre partenaire qu'il soit tout pour nous. Nous pouvons pourtant disposer de plusieurs espaces affectifs, à divers niveaux, dans divers domaines. Cela est aussi un ciment pour le couple. En m'accordant ces nouveaux espaces, je crée une part de mystère autour de moi. Cela suscite de la curiosité chez mon partenaire. Il doit toujours avoir quelque chose à découvrir. C'est la meilleure façon de ne pas tomber dans la routine. Il faut aller chercher ailleurs de quoi réveiller notre couple. Pour un couple heureux, gardez votre jardin secret. L'autre sait alors qu'il lui reste des espaces à conquérir. Cela permet de se redécouvrir, ça me semble essentiel.»

Cela veut-il dire que le couple doit être totalement libre ?

«Il faut bien voir qu'il y a plusieurs formes d'amour, qui sont complémentaires. Il ne faut pas placer toutes ses attentes sur son partenaire, il faut également miser sur les rencontres avec des amis, des collègues, des livres, des expériences… Chacun doit continuer à vivre sa vie à fond, savoir mener ses propres projets. C'est ainsi que l'on crée un monde intérieur riche, plein de surprises, qui donne envie à son conjoint d'en faire partie. De la même manière que le feu a besoin d'air pour brûler, il faut apporter de l'oxygène à l'amour. Il faut le nourrir en permanence pour entretenir la flamme. L'amour, biologiquement parlant, n'est ni inconditionnel, ni durable, ni omniprésent en nous. Mais il peut se réinventer à l'infini, à condition de trouver comment faire coexister sécurité et aventure.»

«Célibataires en couple»  

Nathalie Lefèvre est journaliste, coach et auteure. Elle dirige Radio Médecine Douce depuis 10 ans. Elle anime également des formations en ligne, des conférences et différents événements où elle propose des outils concrets pour avoir une vie harmonieuse avec soi-même et avec les autres. Elle présente «Célibataire en couple» comme la suite logique de son premier livre «C'est décidé, je m'épouse!». Elle y aborde la question de la liberté dans le couple, et tient à contrer la vision du  Je profite et après je me range». Avec un objectif: trouver comment vivre à deux, tout en préservant sa liberté ?

 

«Célibataires en couple», Nathalie Lefèvre, Editions Larousse, 240 pages, 15 €