Ce nouveau challenge TikTok qui inquiète les médecins

Ce nouveau challenge TikTok qui inquiète les médecins

Sur les réseaux sociaux, les challenges s'enchaînent, plus ou moins loufoques ou plus ou moins dangereux. Ces dernières semaines, c'est le « scalp popping » (le « craquement » du cuir chevelu) challenge qui fait fureur sur TikTok.

Le principe de ce défi, qui se réalise souvent à deux, est simple : il s'agit d'enrouler une mèche de cheveu autour de son doigt avant de tirer dessus. Si le challenge est « réussi », on entend alors un bruit sec, qui fait penser au craquement de doigts ou de nuque.

 

Des milliers de TikTokeurs ont tenté l'expérience. Aujourd'hui, le hashtag #ScalpPopping recueille près de sept millions de vues sur la plateforme.

Un remède contre les migraines ?

À l'origine de ce défi devenu viral, la vidéo d'une jeune fille expliquant que sa mère a recours à un « remède mexicain » pour lutter contre les migraines : elle tire sur ses cheveux jusqu'à entendre ce fameux bruit sec.

En réalité, si cette technique est inconnue dans les pays occidentaux, elle est relativement répandue au Mexique ou dans certains pays asiatiques, explique Jon Musgrave, massothérapeute interrogé par le magazine Health. Néanmoins, elle peut être dangereuse si elle n'est pas réalisée par un professionnel, ou du moins quelqu'un qui a de l'expérience, explique le spécialiste.

Quels risques ?

D'après Jon Musgrave, si la pratique est mal réalisée, il y a un risque réel de se déchirer la peau ou de déchirer les tissus conjonctifs du crâne. Cela peut aussi entrainer des tensions dans la nuque. Certains tiktokeurs ont par ailleurs confié avoir retrouvé des trous sur leur crâne après avoir tenté le challenge.

L'expert suggère donc d'éviter cette technique potentiellement dangereuse. Pour lutter contre les tensions dans le cuir chevelu, il n'est pas nécessaire de s'arracher les cheveux. Jon Musgrave conseille de se masser le crâne du bout des doigts, en faisant des petits cercles. Pour celles et ceux qui ont les cheveux longs, tirer de grosses mèches, lentement mais fermement, afin de les éloigner du cuir chevelu. « Cela a le même effet, mais ne présente aucun risque », souligne-t-il.