Banksy dessine un chaton dans les ruines de Gaza

Banksy dessine un chaton dans les ruines de Gaza

Après plusieurs mois de silence radio, l'artiste anonyme Banksy est de retour. Caméra et bombes de peinture à la main, il s'est rendu dans la bande de Gaza, en Palestine. Il revient de son périple avec un mini-documentaire qu'il a publié sur YouTube, mais aussi avec trois nouvelles œuvres postées sur son site officiel. La première s'intitule « Bomb Damage » et représente Niobé, la fille de Tantale dans la mythologie grecque.

Mais Banksy a également dessiné sur une maison en ruine un énorme chaton blanc avec un ruban rose. Chose rare, l'artiste a laissé un commentaire pour expliquer son oeuvre. Il indique : « Un habitant local est venu et m'a demandé : ‘S'il vous plaît, qu'est-ce que ça signifie ?' J'ai expliqué que je voulais révéler au grand jour la destruction de Gaza en postant des photos sur mon site, et sur Internet, les gens ne remarquent que les photos de chatons. »

 

Avec cette vidéo et ces photos, le street-artiste engagé souhaite dénoncer la situation en Palestine. Loin des sentiers touristiques, Banksy s'est rendu dans les ruines et les tunnels. Il écrit : « Gaza est souvent décrite comme ‘la plus grande prison à ciel ouvert du monde' parce que personne ne peut y entrer ou en sortir. Mais ça paraît assez injuste pour les prisons – ces dernières n'ont pas l'électricité et l'eau courante coupées aléatoirement chaque jour. »