Avec « Yes We Plant », la Wallonie compte planter un million d'arbres d'ici 2024

Avec « Yes We Plant », la Wallonie compte planter un million d'arbres d'ici 2024

En octobre dernier, la ministre wallonne de l'Environnement, Céline Tellier, a donné le coup d'envoi de la campagne « Yes We Plant ». L'objectif est de protéger la biodiversité en plantant 4.000 km de haies et/ou un million d'arbres à travers la Wallonie et cela, avant la fin de la législature régionale en 2024.

« Yes we plant »

Pour atteindre cet objectif ambitieux, la Wallonie compte sur la mobilisation des agriculteurs. Avant le lancement de campagne, des enquêtes ont montré qu'un agriculteur sur deux avait l'intention de planter des haies. Cependant, ils sont confrontés à plusieurs freins comme le temps mais aussi le coût nécessaires à l'entretien, ainsi que le cadre législatif qu'ils sont nombreux à considérer à la fois comme changeant et trop strict.

« Je suis convaincu que l'agroforesterie est une opportunité réelle à saisir pour nos agriculteurs. Ce mode de production agricole présente de nombreux intérêts en termes de biodiversité, de protection des eaux et des sols, de stockage de carbone, mais également pour l'agriculture : les arbres et arbustes constituent un abri pour le bétail, permettent d'augmenter les rendements de cultures (effet brise-vent), de protéger les cultures (contre gel tardif, le dessèchement…). Elle constitue également une source de revenus complémentaires (production de biomasse, de fruits, de bois…) », estime le ministre de l'Agriculture Willy Borsus.

Si les agriculteurs ont un rôle important à jouer pour atteindre cet objectif, c'est également le cas des citoyens et des associations. En effet, des évaluations préliminaires ont montré que ces derniers avaient le potentiel d'aider à planter 1.600 km de haies, soit 40 % de l'objectif.

Des subventions pour les particuliers

Pour atteindre l'objectif de 4.000 km de haie et/ou un million d'arbres, la Wallonie a considérablement augmenté son budget global des subventions à la plantation. Il est passé de 300.000 à 1,2 million € et il devrait progressivement atteindre 2 millions €.

Fin novembre, dans le cadre de la Semaine de l'arbre en Wallonie, de nombreuses communes ont organisé des distributions d'arbres. Depuis plusieurs années déjà, certaines communes wallonnes octroient des subventions pour planter des haies dans son jardin. L'automne dernier, le montant des subventions octroyées pour la plantation de haies vives, de taillis linéaires et d'alignements d'arbres, ainsi que pour l'entretien des arbres têtards et la plantation d'arbres fruitiers a été fortement revu à la hausse. De plus, pour faciliter les démarches des demandeurs, la Wallonie propose désormais une demande de subvention simplifiée.

20.000 arbres et arbustes le long des voies d'eau

Dans le cadre de la campagne « Yes We Plant », le SPW Mobilité et Infrastructures va planter 20.000 arbres et arbustes le long des voies hydrauliques, des routes et des autoroutes, ainsi que sur certaines aires autoroutières régionales. Au total, cela représente des plantations sur un linéaire de plus de 32 km.

La page Facebook « Yes We Plant » recense quotidiennement les initiatives et les contributions à ce challenge. En décembre 2020, des élèves de l'École Libre Sainte de la Glanerie ont ainsi planté un prunier, un poirier, un cerisier ainsi que plusieurs framboisiers et groseilliers. À l'École Sainte-Begge 3 de Seilles-Boltry, des élèves de sixième primaire ont mis la main à la pâte en plantant une haie champêtre. Fin février, l'asbl Charleroi Nature a apporté sa pierre à l'édifice en plantant 80 arbres.

Cette mobilisation et ces contributions, parmi tant d'autres, permettront-elles d'atteindre l'objectif d'un million d'arbres plantés d'ici 2024 à travers la Wallonie ? Réponse d'ici quelques années.

Lire aussi : Trois applis pour vous transformer en jardinier