Au Québec, des chats auraient pu voter et élire un président de parti

Au Québec, des chats auraient pu voter et élire un président de parti

Au Québec, un journal a décidé de tester la fiabilité des vérifications faites par les quatre principaux partis politiques de la région lors d'adhésions de nouveaux membres. Au final, trois d'entre eux sont tombés dans le piège et ont accepté des chats parmi leurs adhérents. Ce matin, Le Journal de Montréaldévoilé la supercherie en affichant en première page la photo d'un animal de compagnie avec le titre « Même ce chat pourrait voter ».

En janvier, un journaliste du quotidien a inscrit trois chats ainsi qu'un personnage fictif de série télé dans quatre grands partis politiques : le Parti québécois, le Parti libéral, le Québec solidaire et la Coalition Avenir Québec. Parmi ceux-ci, seul le dernier n'est pas tombé dans le piège. Les trois autres ont accepté les demandes félines et farfelues, ainsi que les 5 dollars canadiens de cotisation.

Plusieurs politologues ont qualifié le cas d' « inquiétant ». Pour le professeur Eric Montigny de l'Université Laval, « C'est clair que ceci va contribuer à alimenter le cynisme dans la population ». Le politologue André Lamoureux va plus loin dans son analyse en déclarant « Une vérification minimale s'impose. Ou c'est de la négligence, ou les partis sont si affamés qu'ils ne reculent devant rien pour une rentrée d'argent»

Mais les « chadhérents » aurait-il pu voter pour voter pour élire le chef le président de parti ? Oui selon Eric Montigny qui a déclaré au Journal de Montréal « Le vote pour la chefferie se fera aussi par voie téléphonique. Impossible de vérifier l'identité des membres de visu. À la place des candidats à la chefferie, je me poserais des questions sur la rigueur du processus. » Suite aux révélations du journal, les trois partis ont annulé les fausses adhésions et devraient revoir leur procédure. Les chats n'auront donc pas encore le pouvoir lors des prochaines élections, mais ce n'est que partie remise.

Travis Savoie - Membre du parti libéral du Québec

Ivan Savoie - Membre du Parti québécois

Rosemarie Savoie - Membre du Québec solidaire

Ph : Le Journal de Montréal