Au Japon, une gare reste ouverte uniquement pour qu'une lycéenne puisse se rendre à l'école

Au Japon, une gare reste ouverte uniquement pour qu'une lycéenne puisse se rendre à l'école

Sur l'île japonaise d'Hokkaido, la petite gare de Kami-Shirataki est sans doute la moins rentable du pays. Et pour cause, deux trains s'y arrêtent chaque jour pour un seul et unique passager. Le premier train arrive vers 7h du matin et le second vers 17h. Ces horaires correspondent exactement à ceux du lycée d'une jeune écolière.

En effet, si la gare de Kami-Shirataki est encore desservie, c'est uniquement pour emmener une lycéenne à l'école. Cette décision a été prise par la Japan Railways, il y a trois ans. A l'époque, la compagnie ferroviaire nationale s'étaient engagée à continuer d'exploiter cette ligne jusqu'à la fin de la scolarité de la jeune fille.

Si tout se passe bien, la jeune fille obtiendra son diplôme en avril. Cette proclamation signera alors la fermeture définitive de la petite gare. Car si le Japon est connu pour l'efficacité de son réseau ferroviaire à grande vitesse, dans les campagnes, de nombreuses petites gares moins desservies ferment leurs portes. Selon Fortune, dans région rurale d'Hokkaido où se trouve la gare de Kami-Shirataki, plus de 20 lignes de chemin de fer ont été fermées ces dernières décennies. Néanmoins, pour l'éducation d'une petite fille, Japan Raiways a accepté de faire une exception.

Quelques photos de cette gare reculée :

???????????????????????????? #??? #???? #??? #??????

Une photo publiée par supersoya (@supersoya) le

?????…??????????????… #??? #??? #??????

Une photo publiée par supersoya (@supersoya) le

????????????1?????1???????????????????????????????? #??? #???? #??? #??????

Une photo publiée par supersoya (@supersoya) le

Ph. Instagram