Au Japon, il est possible de louer un « vieux » sur Internet

Au Japon, il est possible de louer un « vieux » sur Internet

Le Japon est un pays où il est possible de louer tout et n'importe quoi : un appartement Super Mario, des animaux de compagnie. On peut même payer quelqu'un pour annoncer une rupture amoureuse à sa place. En 2012, Takanobu Nishimoto a décidé de lancer son propre service de location en se louant... lui-même. Dans son pays, à 47 ans, il est considéré comme un ossan, un vieux en japonais. Le but de ce styliste japonais était de combler le fossé entre les générations qu'il constatait sur l'archipel.

Selon lui, les jeunes japonais considèrent leurs ainés comme des hommes « casse-pieds et un brin pervers, dégarnis, qui parlent fort, sentent mauvais, sont arrogants et se croient importants ». Afin de rétablir la communication entre ces deux générations, Takanobu Nishimoto a créé un site Internet sur lequel les utilisateurs peuvent le louer. Pour 1.000 yens (environ 7,5 euros) de l'heure, il est prêt à faire tout ce qui n'est pas de nature sexuelle. Il accompagne ses clients pour aller boire un verre, pour aller faire du shopping ou à un cours de sport. Parfois, ils veulent juste lui demander conseil ou son avis sur telle ou telle situation dans leur vie.

Depuis trois ans, Takanobu Nishimot indique avoir été loué 1.500 fois. Chaque semaine, une dizaine de clients font appel à lui, pour une durée moyenne de deux heures. La majorité de ses clients sont des femmes. Pourtant, il précise bien sur son site Internet qu'il est marié. « Mais ça rassure les clientes », indique-t-il.

Au final, il ne pense pas qu'il pourra à lui seul améliorer l'image des vieux auprès des jeunes. « La tâche est trop vaste », confie-t-il. Cependant, cette aventure lui permet d'améliorer sa propre image mais aussi d'aider certaines personnes. Il se rappelle de sa cliente la plus jeune, une écolière complexée qui lui a demandé si elle était moche. Takanobu lui a alors parlé de la beauté intérieure et de l'importance du sourire. Devant le succès de son service, il a récemment engagé deux nouveaux vieux.