Arrêtée après avoir touché la retraite de ses parents pendant 50 ans

Arrêtée après avoir touché la retraite de ses parents pendant 50 ans

Une Japonaise octogénaire, accusée d'avoir indûment touché la pension de retraite de ses parents décédés pendant un demi-siècle, a été arrêtée, a indiqué vendredi la police. Mitsue Suzuki, 86 ans, aurait empoché plus de 50 millions de yens (375.000 euros) au cours des 50 dernières années au nom de ses parents, morts dans les années 1960, a précisé la police.

Ce n'est pas la première fois qu'une telle affaire éclate au Japon, pays avec une large population de seniors. Il est même arrivé que des requérants vivent avec le cadavre de leur parent de cujus afin de continuer à encaisser les chèques de la caisse de retraite publique. La fraude a été découverte lorsque les responsables de la caisse de retraite se sont enquis de l'état de santé des parents centenaires de Mme Suzuki auprès des autorités locales de Gifu (centre du Japon). Ces dernières ont répondu qu'ils étaient morts depuis cinq décennies, ce qui a conduit à l'arrestation de leur fille. Mme Suzuki a affirmé n'avoir rien fait de mal, selon la police.