Après le décès de leur fille de 21 ans à cause du coronavirus, ils tirent la sonnette d'alarme

Après le décès de leur fille de 21 ans à cause du coronavirus, ils tirent la sonnette d'alarme
.

Le dimanche 21 mars dernier, alors qu'elle avait fêté son anniversaire la veille avec ses seuls parents, mesures sanitaires obligent, Tifany a commencé à perdre le goût et l'appétit. De quoi la pousser à consulter un médecin qui recommande la réalisation d'un test Covid.

Le rendez-vous est pris. Mardi, 13 heures, la jeune femme, accompagnée de sa maman, se retrouve à l'hôpital d'Arlon. Tout se passe normalement, sauf qu'au retour au domicile familial, les symptômes se font de plus en plus forts. "Elle respirait mal.. Ne recevant aucun résultat du test effectué, je prends directement contact avec le laboratoire. On me signale que le prélèvement de matière n'a pas été suffisant. Le test est nul. Impossible de savoir si ma fille est touchée ou non par la Covid. Un rendez-vous est repris sur-le-champ. Elle n'aura pas l'occasion de le faire", explique Yvon , son papa.

"Cette maladie ne frappe pas que les personnes âgées"

L'état de santé de la jeune femme périclite à toute vitesse. Sa respiration se fait de plus en plus saccadée. « Il fallait faire quelque chose. Mon mari était prêt pour aller aux urgences avec elle. Elle s'est levée du divan, s'est effondrée… ». Tifany vient de perdre connaissance. Malgré l'arrivée rapide des secours, Tifany décédera quelques instants plus tard en route pour l'hôpital d'Arlon. Il n'aura fallu que trois jours pour que le coronavirus l'emporte. Elle est décédée d'un arrêt cardiaque sur une embolie pulmonaire due à la Covid-19.

"S'il y a un enseignement que l'on peut retenir tous ces événements, c'est que cette maladie ne frappe pas que les personnes âgées. Ma fille avait 21 ans. Elle ne fumait pas, ne buvait pas, ne se droguait pas. Elle souffrait d'un léger surpoids mais n'avait aucun antécédent médical. Elle n'avait pas d'hypertension ou de diabète…", concluent ses parents.

Lire aussi: A 19 ans et « en pleine forme », il meurt du coronavirus en 48 heures