Après des années de troubles alimentaires, un mannequin s'assume pleinement sur Instagram

Après des années de troubles alimentaires, un mannequin s'assume pleinement sur Instagram

Liza Golden-Bhojwani a débuté sa carrière de mannequin à l'âge de 17 ans à New York. À 20 ans, elle devient consciente de son corps et remarque que sa corpulence naturelle n'est pas la même que les autres mannequins. Elle fait donc tout son possible pour obtenir un corps parfait. Elle teste de nombreuses techniques minceurs, et s'aperçoit que la solution est de réduire son alimentation à 500 calories par jour. Son corps très mince répond aux demandes de l'industrie de la mode. Malgré tout, elle se sent mal, elle a de "nombreux changements d'humeur" et est "constamment sur les nerfs et tremblantes."

https://www.instagram.com/p/BRKkFeqjhsQ/?taken-by=lizagoldenreal

Un corps idéal à tout prix

"Je dosais la nourriture que je mangeais et l'inscrivais dans un journal de nourriture tous les jours. Je m'assurais que je ne dépassais pas X calories par jour. Si je le faisais ou si je m'empiffrais à cause de la faim, je me faisais vomir et me disais que comme ça c'était bon, je n'avais pas vraiment mangé", explique-t-elle sur Instagram.

Sa carrière décolle, elle est sur tous les défilés Mais un soir, elle s'évanouit en préparant son repas bas calories. Elle décide alors de mettre fin à son régime qui l'a fait se sentir si mal, et remange un peu. Mais toutes ces restrictions passées lui donne une faim infini. "J'avais envie de chaque nourriture que vous pourriez imaginer et je cédais à toutes mes envies même si je savais que c'était un moment important dans ma carrière". Au début comme elle l'explique en légende de la photo, personne n'a remarqué sa prise de poids. Puis, ses dimensions ont commencé à augmenter. Pendant ce temps-là, ces troubles alimentaires persistaient. « Je me suis retrouvée à aller à l'épicerie et ramasser des légumes crus pour essayer de compenser la frénésie de deux semaines que j'avais eu. Mais je n'ai vu aucun kilo partir, peu importe la façon saine dont je mangeais et le nombre d'exercices". Quand est arrivée la fashion week de Paris, elle s'est rendu compte qu'elle n'avait pas été prise, car sa taille était devenue trop large.

https://www.instagram.com/p/BPUSIBIh-a6/?taken-by=lizagoldenreal

Quelques mois après, elle tente un autre régime 100% sain, sans gluten et paléo plus des exercices physiques. Mais voilà malgré ses efforts, ses hanches n'ont plus "les bonnes dimensions". "Tout le sang, la sueur et les larmes que j'ai mis dans ce corps étaient littéralement pour rien. Pour un court succès". Elle décide donc de ne plus s'affamer pour le mannequinat, elle apprend à écouter son corps et à vivre avec sa vraie forme corporelle naturelle.

Une acceptation de son corps au naturel

Désormais, elle se voit comme "une jeune femme saine, plus une comme petite fille. Elle s'est transformée en un être heureux et plus positif que jamaisAvec plus d'amour autour d'elle qu'elle n'en n'avait jamais eu avant, tout cela en apprenant à aimer son corp et son vrai soi".  Après une pause de deux ans, elle vit en Inde où elle a repris sa carrière, mais pour des agences comme IMG ou Milk Models U.K.

Elle transmet maintenant son expérience et envoie des messages de "body positivism" sur son Instagram.

https://www.instagram.com/p/BTBRLHYDJ09/?taken-by=lizagoldenreal