Après avoir gagné plus de 2.000.000€ à la loterie à 16 ans, elle vit désormais aux crochets de l'Etat

Après avoir gagné plus de 2.000.000€ à la loterie à 16 ans, elle vit désormais aux crochets de l'Etat

Callie Rogers est la plus jeune gagnante de l'histoire de la loterie anglaise. En 2003, alors qu'elle n'avait que 16 ans, elle a en effet gagné la coquette somme de 1,8 million £. 18 ans plus tard, The Sun rapporte que celle qui a aujourd'hui 33 ans est ruinée.

Le tabloïd britannique indique qu'elle aurait dépensé tout son argent en folles soirées, en opérations mammaires, en drogue ainsi qu'en vêtements de designers. Callie Rogers aurait également donné une bonne partie de son pactole à sa famille, ses proches, mais aussi à toute une série de personnes qui tentaient de profiter de sa naïveté.

"Nous faisons tous des erreurs"

Si son nom est revenu cette semaine dans l'actualité, c'est parce que Callie Rogers a comparu cette semaine devant un tribunal anglais. Elle était jugée pour avoir percuté une ferme avec son véhicule et pris la fuite. Retrouvée par la police, Mme Rogers avait été testée positive à la cocaïne. Durant le procès, son avocat a notamment déclaré que sa cliente bénéficiait du "crédit universel", c'est-à-dire un paiement destiné aux personnes avec de faibles revenus ou ne pouvant plus travailler.

L'ancienne millionnaire a finalement été condamnée à onze semaines de surveillance électronique. Son permis lui a aussi été retiré pour 22 mois.

Par le passé, Callie Rogers avait déclaré souffrir de dépression, mais assurait être heureuse d'avoir gagné à la loterie. "Nous faisons tous des erreurs et j'en ai commis plusieurs alors que j'étais jeune et naïve", expliquait-elle. Elle milite désormais pour que l'âge minimum légal pour jouer à la loterie soit 18 ans, et non plus 16. "Vous n'avez que 16 ans et vous recevez toutes ces responsabilités. A cet âge-là, on peut recevoir le meilleur des conseils mais ne pas l'écouter", regrette-t-elle.

Lire aussi: Quelques années après avoir gagné le jackpot à l'EuroMillions, sa vie se transforme en cauchemar