Après avoir été testée 10 fois négative, elle décède du coronavirus

Après avoir été testée 10 fois négative, elle décède du coronavirus
, elle est décédée du coronavirus 15 jours plus tard.

Debra Shaw venait tout juste d'avoir 55 ans lorsqu'elle s'est rendue au Royal Stoke University Hospital, dans le comté du Staffordshire en Angleterre, pour une opération de l'hernie. La jeune grand-mère a alors commencé à ressentir des difficultés à respirer et les médecins lui diagnostiquent une pneumonie, rapporte le Mirror.

La situation se complique et elle est plongée dans le coma. 15 jours après son opération, Debra est décédée. Après des analyses, la cause de son décès est confirmée, il s'agit bien du coronavirus. Pourtant, elle a été testée négative à 10 reprises du Covid-19 durant son hospitalisation.

"Un choc"

« Ce fut un choc quand le certificat de décès provisoire est arrivé et que la cause du décès était le Covid-19 », a déclaré Chris, le fils de Debra, au Stoke Sentinel. « On nous a toujours dit qu'il s'agissait d'une pneumonie attrapée à l'hôpital. Elle a subi des tests de dépistage du coronavirus tous les jours, qui se sont tous révélés négatifs. Un échantillon a aussi été prélevé sur les poumons de ma mère et il n'y avait aucune trace du coronavirus. »

Ce qui inquiète l'homme de 30 ans, c'est que la famille a du coup été autorisée à voir sa mère, sans obligation d'être isolée après la visite. « Cela aurait pu mettre beaucoup de gens en danger si ma mère avait le Covid-19. Des centaines de personnes auraient pu être infectées par le fait que nous soyons entrés ce jour-là et qu'on ne nous ait pas dit de nous isoler ensuite. »

Chris Shaw dit qu'il a maintenant déposé une plainte auprès de l'hôpital.

Lire aussi : Après le décès de leur fille de 21 ans à cause du coronavirus, ils tirent la sonnette d'alarme