37% des employeurs prennent des mesures en faveur du covoiturage

37% des employeurs prennent des mesures en faveur du covoiturage

Quelque 50% des employeurs, d'après la FEB, admettent éprouver des problèmes liés à la mobilité. La congestion routière constitue le premier problème pour 25 % d'entre eux. Nicolas Coomans, expert 'mobilité' à la FEB, constate «une sous-­utilisation manifeste du véhicule, puisqu'une voiture reste garée en moyenne 95% du temps, et que le taux d'occupation moyen d'un véhicule est de 1,4 personne». Pourtant, «diverses études ont montré que si 25 % des utilisateurs abandonnaient leur véhicule, pour des solutions de mobilité partagée ou de transport en commun, les bouchons auraient pratiquement disparu», poursuit l'expert.

Il souligne que 33 et 37% des employeurs respectivement, recourent au covoiturage et au car sharing (voiture partagée). «Il y a encore beaucoup de difficultés à pousser la multimodalité. Les employés comme les employeurs sont globalement demandeurs mais la multimodalité des transports n'est pas véritablement soutenue», ajoute l'expert.