200 personnes se rassemblent à Schuman contre la loi de sécurité française

200 personnes se rassemblent à Schuman contre la loi de sécurité française

L'initiative s'inscrit dans le cadre de l'appel à manifester lancé par la «coordination #StopLoiSécuritéGlobale», un collectif de multiples syndicats et associations, dont plusieurs organisations de journalistes. Celle-ci est parvenue à mobiliser des foules importantes en France ces dernières semaines.

La loi prévoit notamment, en son article 24, des sanctions pour toute personne qui diffuserait des images de policiers en action. Face à cette colère, le gouvernement n'a à ce jour annoncé qu'une concession: la réécriture de l'article 24. La coordination réclame son retrait pur et simple, avec les articles 21 et 22 du texte, et conteste le «nouveau schéma national du maintien de l'ordre (SNMO)» qui limite la couverture médiatique des manifestations.

Un esprit qui pose problème

Selon les manifestants réunis à Bruxelles, c'est toute la philosophie derrière la loi qui est mauvaise. «La loi prévoit notamment le recours systématique à des drones, des caméras de surveillance. Ce sont les groupes sociaux qui ont déjà des difficultés à s'insérer dans la société qui vont en pâtir, à savoir les jeunes des banlieues, les gilets jaunes, la communauté LGBTQ. Cette loi menace les droits fondamentaux et démocratiques ainsi que les libertés», selon les protestataires.

«La France est toujours la première à faire la leçon à la Hongrie et la Pologne, mais elle ferait bien de se regarder dans le miroir».

Le choix des lecteurs
  1. fusion-medical-animation-rnr8D3FNUNY-unsplash (3)

    Quels sont les symptômes du nouveau variant Omicron?

  2. belgaimage-174800745-full

    Des hôpitaux belges contraints de renvoyer des patients Covid chez eux

  3. trams ok

    Une vidéo montrant trois trams bloqués à Bruxelles fait le buzz sur TikTok

  4. belgaimage-173395731-full (2)

    Pour Yves Van Laethem, le variant Omicron pourrait être un «cadeau inespéré», d’autres experts moins optimistes

  5. 169204_NORMAL

    Deux prétendants de «L’amour est dans le pré» venus pour Nicolas tombent amoureux l’un de l’autre