Vélo, matériel de bureau, jours de congé : les salariés adaptent leur rémunération depuis la Covid

Depuis le coronavirus, de plus en plus de travailleurs optent pour des avantages extralégaux qui s’inscrivent totalement dans le cadre du télétravail. Ainsi, un deuxième écran, une chaise de bureau, un vélo en leasing ou des jours de vacances supplémentaires connaissent un net regain de popularité parmi les travailleurs disposant d’un plan cafétéria, observe le prestataire de services RH Acerta.

La rémunération flexible et les plans cafétéria, dans lesquels les travailleurs peuvent composer eux-mêmes une partie de leur package salarial, gagnent en importance depuis des années. L’analyse d’Acerta montre que la crise du coronavirus crée un certain nombre de nouvelles tendances notables dans les choix opérés par les travailleurs.
Le segment multimédia a particulièrement le vent en poupe. Par rapport à l’année dernière, 31 % de travailleurs en plus investissent dans un meilleur équipement du poste de travail à domicile : nouveau PC, deuxième écran, imprimante, chaise de bureau ergonomique, etc.


Le vélo rattrape la voiture


Deuxième constat : les solutions de mobilité conservent également leur attrait dans les plans cafétéria. Environ 17 % des travailleurs optent pour un vélo ou une voiture de société. La voiture reste la plus populaire, mais perd tout de même quelques plumes (-40,4 % par rapport à 2020). En revanche, le vélo connaît une forte évolution par rapport à l’année précédente : +31,9 %.


Toutefois, ce succès doit être nuancé par le fait que (seuls) 5,3 % des travailleurs au total se laissent séduire par un vélo en leasing par l’intermédiaire de leur employeur. « Un nombre croissant de collaborateurs prennent un vélo en leasing au travail, mais le potentiel reste très élevé. Reste à savoir si cette tendance signifie également que la popularité de la voiture reculera à partir de maintenant », analyse Catherine Langenaeken, Senior Consultant chez Acerta.


Plus de vacances


L’achat de jours de vacances supplémentaires connait aussi un regain de popularité : cette année, 24 % de travailleurs en plus prennent des jours de congé supplémentaires dans leur package salarial flexible par rapport à l’année dernière. Pour la première fois, les jours de vacances (14 % des travailleurs) détrônent la rémunération en espèces (13,4 %), par exemple sous forme de warrants, dans la liste des avantages les plus populaires.
Les avantages sociaux et de santé, comme l’épargne-pension ou l’assurance hospitalisation, restent en vogue, note Acerta. Ils concernent un travailleur sur cinq, en légère baisse par rapport à 2020 (-4 %).


« Le coronavirus a clairement montré que les besoins des travailleurs de concrétiser leur salaire différemment sont très individuels. L’employeur dont le système de plan cafétéria répond le mieux aux besoins des travailleurs tire le meilleur parti de celui-ci, sans aucun coût supplémentaire pour personne », conclut Catherine Langenaeken.