Des amendes plus lourdes pour les conducteurs qui s’engagent sur un passage à niveau

Ph. Belga

Les conducteurs qui s’engagent sur un passage à niveau alors que l’encombrement de la circulation est tel qu’ils risquent d’être immobilisés sur ce passage risquent désormais jusqu’à 2.000 € d’amende.

La commission Mobilité de la Chambre a approuvé mardi une proposition de loi de l’Open Vld cosignée par les partis de la coalition Vivaldi qui alourdit les amendes pour les conducteurs qui s’engagent sur un passage à niveau si l’encombrement de la circulation est tel qu’ils risquent d’être immobilisés sur ce passage.

Jusqu’à 2.000 € d’amende

L’infraction passe du 1er au 2e degré. La députée Marianne Verhaert estime qu’il s’agit là d’un signal à donner aux contrevenants. «Des gens s’imaginent que ce n’est pas grave et ne sont pas toujours conscients des conséquences que peut entraîner la traversée d’un passage à niveau», a-t-elle expliqué.

L’amende encourue variera de 160 à 2.000 euros.

Contourner une barrière est une infraction du 4e degré

La traversée d’une voie ferroviaire malgré un feu rouge ou le contournement de la barrière d’un passage à niveau est une infraction du 4e degré et peut être punie d’une amende allant de 320 à 4.000 euros et d’un retrait de permis de conduire de 8 jour à 5 ans.