Roxane ouvre sa terrasse malgré les interdictions et fait face à la police

Capture d'écran vidéo RTL

Samedi prochain, les terrasses pourront rouvrir et les Belges comptent bien en profiter. Si certains représentants du secteur de l’horeca avaient annoncé qu’ils rouvriraient coûte que coûte le 1er mai, la situation semble calme. Roxane, une restauratrice wallonne, a toutefois décidé d’ouvrir son établissement ce midi.

Ce samedi, Roxane a décidé d’ouvrir symboliquement son établissement situé à Nassogne, en province du Loxembourg. Cette Wallonne a choisi de braver l’interdiction des autorités, pour dénoncer un non-sens dans les mesures sanitaires: « On dit qu’on peut être à quatre sur ma terrasse à partir du 8 mai, mais à partir d’aujourd’hui les gens peuvent être à dix dans le jardin. »

Et les clients répondent au rendez-vous fixé par la gérante, malgré la menace d’une amende. Si vous venez, « vous savez que vous encourez une peine de 250 euros d’amende par personnes. Ils vont regarder pour réserver pour ce soir et venir manger à plusieurs. Ca fait plaisir, les gens réservent quand même », détaille-t-elle à nos confrères de RTL info.

Si Roxane a pris cette décision, c’est parce qu’elle n’a plus rien à perdre. Et même si elle espérait que d’autres restaurateurs suivent le mouvement, la propriétaire ne s’est pas découragée. Sur le temps de midi, le repas des clients a été écourté par la police. Ceux-ci s’en sortiront avec une amende de 250 euros, tandis que Roxane a écopé de 750 euros d’amende.