PHOTOS. Ils transforment un bus en habitation pour faire le tour du monde

Ph. Instagram

Un couple de jeunes parents s’est lancé le pari fou de transformer un bus en habitation afin de voyager en famille pour un voyage à travers le monde. Complètement novices en matière de bricolage, ils ont dépensé 9.000 euros pour acheter un bus d’occasion et faire les travaux eux-mêmes. Ils racontent leur histoire.

Lorsque Thariea et River Paige ont dépensé plus de 9.000 euros pour acheter un vieux bus communal sur eBay, ils n’avaient absolument aucune expérience dans le bricolage. Mais, fatigués de la vie de bureau et du manque de temps avec leurs trois enfants, Roman, 8 ans, Arabella, 6 ans, et Nalu-River, 18 mois, ils se sont mis en tête de mener une vie nomade en parcourant le monde.

Ils ont loué leur maison, vendu presque tous leurs biens et ont installé le bus de 7,6 m de long à huit places dans l’allée de la maison des parents de River. Ils ont dépensé 15.000 euros pour transformer le bus en une maison mobile de rêve. Après un an de travaux, ils prévoient de l’utiliser pour un long voyage à travers l’Europe jusqu’en Afrique, lorsque les restrictions sanitaires seront levées, comme le relaient nos confrères de Sudinfo.

« Réaliser ses rêves »

« Nous avons toujours pensé qu’il fallait essayer de réaliser ses rêves et ne pas avoir de regrets. Notre point de vue est de tenter le coup », a déclaré Thariea, 28 ans. « Nous avons entendu un jour un dicton qui disait : ‘On n’a que 16 étés avec ses enfants’. Nous voulions passer plus de temps avec eux et avoir une vie plus spontanée que ce qu’une maison et quelques semaines de vacances par an pouvaient nous donner. »

Pour transformer le bus en maison, ils ont surélevé le toit, ajouté six panneaux solaires et l’ont équipé de tout le confort moderne. Après un mois de vie à l’intérieur, la famille est ravie. « Nous avons adoré vivre à plein-temps dans le bus depuis un mois, même s’il n’est terminé qu’à 80 %. Les enfants étaient si excités qu’après avoir passé une nuit à l’intérieur le 27 mars, ils ne voulaient plus partir ! Depuis, nous vivons tous dans cette maison », raconte la jeune maman.

Un voyage hors normes

La famille commence donc à planifier son long voyage. « Pour commencer, nous prendrons le ferry pour la France, puis nous nous dirigerons vers le Portugal, avant d’essayer d’aller en Afrique en commençant par le Maroc. Nous pensions au départ partir pour un an, mais cela pourrait se transformer en deux ans, et deux ans pourraient se transformer en trois. »

« Le bus devrait être terminé comme nous le voulons dans un mois, mais jusqu’à ce que les restrictions de Covid nous permettent de partir, nous cherchons une ferme où déménager, juste pour que les enfants puissent faire l’expérience de la vie extérieure et que nous ne soyons plus sur l’allée des parents de River », conclut Thariea.

Lire aussi: Elle perd la vue et part faire le tour du monde en van avant d’être totalement aveugle