‘Palm Springs’, une comédie à binger sur son canapé

Après ‘The Map of Tiny Perfect Things’, voici une nouvelle comédie pompant la boucle temporelle du cultissime ‘Un jour sans fin’.

Cette fois, le héros revit sans cesse un mariage ennuyeux, jusqu’au (même) jour où la sœur de la mariée le rejoint dans le paradoxe de répétition. Pas de quoi remplir une salle de cinéma, si ce n’est que ‘Palm Springs’ bénéficie d’un bouche-à-oreille énorme, louant son humour décapant et l’alchimie entre Andy Samberg (‘Brooklyn 99’) et Cristin Milioti (‘How I Met Your Mother’).

On comprend l’emballement, d’autant plus que l’irrésistible J.K. Simmons (le prof de batterie zélé de ‘Whiplash’) est là pour pimenter les vannes absurdes. Mais son manque d’originalité relègue ‘Palm Springs’ dans la catégorie des meilleurs films… à binger sur son canapé.

3/5