Des belles randonnées, entre deux gares, accessibles en train partout en Wallonie

Ph. C Mag GR Sentiers.org

À vos chaussures de marche et à vos sacs à dos ! L’asbl Les Sentiers de Grande Randonnée propose deux guides originaux qui mettent en avant des randonnées d’un jour qui s’effectuent entre deux gares un peu partout en Wallonie.

Depuis le premier confinement, les randonnées ont le vent en poupe en Belgique. Mais il n’est pas toujours évident de varier les plaisirs, de changer d’air et de découvrir de nouveaux endroits. Heureusement, on peut compter sur l’association Les Sentiers de Grande Randonnée et ses 360 bénévoles dont 240 sont des baliseurs. Depuis plus de 60 ans, l’asbl propose des dizaines de randonnées balisées sur les sentiers GR à travers la Wallonie et Bruxelles. Parmi celles-ci, 32 ont attiré notre attention puisqu’elles ont spécialement été créées pour relier deux gares ou arrêts SNCB. Le principe est simple : proposer des randonnées « zéro carbone » d’une journée qui combinent trajet en train et marche à pied.

Ph. C Mag GR Sentiers.org

32 randonnées de gare à gare

Cela fait désormais six ans que l’association élabore ces randonnées entre deux gares. Le confinement et l’engouement des Belges pour les promenades au grand air ont précipité la sortie de deux guides. Dans un premier temps, en août 2020, l’asbl a lancé sur son site internet un guide numérique, au format PDF, proposant 12 randonnées d’un jour à faire entre deux gares. Disponible depuis la fin de l’année dernière au format papier, le guide « De gare à gare par les GR » présente quant à lui 20 randonnées à faire entre deux gares partout en Wallonie. Quatre parcours ont été sélectionnés dans chaque province wallonne. La randonnée la plus courte, celle entre Vielsalm et Gouvy, fait 16 km et la plus longue, entre Blaton et Erbisoeul, fait 26 km. Ces deux guides sont différents et complémentaires. Au total, l’association propose ainsi 32 randonnées entre deux gares. Comptez 5 € pour le guide numérique et 16 € pour le Topo-Guide imprimé.

Un tome 2 en préparation

L’asbl Les Sentiers de Grande Randonnée ne compte pas s’arrêter là puisqu’un nouveau guide est d’ores et déjà en préparation. Sa sortie est prévue pour le milieu de l’été 2021. « Il n’est pas encore finalisé mais il devrait y avoir entre 18 et 20 gares. Nous prévoyons aussi de présenter des randonnées qui peuvent être faites en deux ou trois jours, avec toujours la possibilité pour ceux qui ne disposent que d’une journée d’arrêter à mi-course pour rentrer chez eux. Afin d’aller vers un public plus familial et vers des gens qui n’ont pas ou plus l’habitude de faire des randonnées, nous proposerons aussi une ‘rando famille’ de gare à gare dans chaque province », nous explique Alain Carlier, ancien journaliste à la RTBF qui s’occupe bénévolement de la communication de l’association depuis qu’il est prépensionné, il y a cinq ans.

Suivez le guide et les balises

Grâce au travail des bénévoles, les randonneurs sont guidés dès leur arrivée sur le quai. « À la sortie de la gare, il y a des autocollants spécifiques avec des petites flèches qui renvoient vers le sentier GR le plus proche. Ce petit logo permet à monsieur et à madame tout-le-monde de s’y retrouver facilement », indique Alain Carlier.

Ensuite, les promeneurs peuvent compter sur le guide. « Il y a toujours une carte détaillée qui permet de relier la gare au GR et qui présente le tracé, ainsi qu’un descriptif de l’itinéraire à suivre. Nous proposons aussi une série de petites informations sur les lieux. Enfin, nous complétons aussi ça avec des codes QR qui renvoient les randonneurs vers des sites avec des informations plus précises et détaillées. Notre idée est de donner le maximum de facilité au randonneur pour qu’il trouve non seulement son chemin mais aussi de l’intérêt tout au long de l’itinéraire », détaille le porte-parole de l’asbl.

Avec ces randonnées entre deux gares, l’association met en avant ce qui est le plus important à ses yeux : le plaisir de la randonnée mais aussi celui de la découverte, notamment du patrimoine naturel, architectural ou historique. « Pour nous, le principe n’est pas d’aller le plus vite possible du point A au point B, mais d’y aller de la manière la plus intéressante », explique Alain Carlier.

Ph. C Mag GR Sentiers.org

Des tickets rando à la SNCB ?

Ces derniers mois, de nombreux citoyens ont profité du Railpass offert par le gouvernement pour découvrir ces randonnées entre deux gares. Pourrait-on aller plus loin et imaginer, à l’instar des tickets Discovery Combi (anciennement appelée B-Excursions), des billets rando commercialisés par la SNCB ? C’est en tout cas la volonté de l’association mais c’est encore loin d’être gagné. « Nous essayons de trouver une solution avec la SNCB car ce serait complémentaire et bien adapté à notre formule de gare à gare. Mais la difficulté vient notamment du fait que le randonneur arrive à une gare et reprend le train à une gare différente. Nous sommes ouverts, nous n’avons pas eu de réponse favorable pour le moment, mais nous restons optimistes », conclut Alain Carlier.

Retrouvez toutes les infos sur www.grsentiers.org

Thomas Wallemacq