‘Un Prince à New York 2’, un film qui touche le fond

Avec Eddie Murphy, on ne sait jamais sur quoi on va tomber.

Dans le haut de son panier, il y a le grand classique ‘Un Prince à New York’ signée par John Landis (‘Un fauteuil pour deux’). Sa suite descend malheureusement dans le bas du panier, mais alors vraiment au fond. Toujours dans la peau du Prince Akeem du royaume fictif de Zamunda, Murphy se met à la recherche d’un prince héritier, qu’il va bien sûr dégoter à… New York!

Placements de produits en série, scénario sans aucun enjeu, et discours soi-disant progressiste sur l’accès des femmes au trône: le malaise est palpable. Quelques bonnes surprises valent le coup d’œil, comme le chef de guerre clownesque incarné par Wesley Snipes, mais un sketch à sa gloire aurait amplement suffi.

1/5

Lire aussi: « All My Friends Are Dead » : une comédie polonaise sanglante… et un peu Belge