Le couvre-feu sera « maintenu un certain temps », même après la réouverture de l’horeca

Belga / N. Maeterlinck

« Même lorsque l’horeca rouvrira, le couvre-feu sera toujours là », a annoncé vendredi soir le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld), à l’issue de la conférence de presse qui a suivi le comité de concertation.

« Le couvre-feu est un outil utile pour maintenir l’activité à l’intérieur. Nous voulons bien entendu le lever le plus vite possible, mais cela ne pourra se faire qu’au bon moment », a précisé le vice-Premier ministre au micro de la VRT. D’après lui, ce couvre-feu sera encore appliqué un certain temps, même au-delà de la réouverture des bars et restaurants.

Vendredi soir, le Premier ministre Alexander de Croo a annoncé qu’une réouverture de l’horeca en intérieur et en extérieur est prévue à partir du 1er mai, sous protocole strict et si la situation épidémiologique le permet.

« Pas plus que nécessaire »

Pour rappel, le couvre-feu reste d’application entre minuit et 05h00 du matin en Flandre et en Wallonie. La semaine passée, la Région bruxelloise avait quant à elle décidé de maintenir le début de son couvre-feu de 22h00 à 06h00.

« Nous n’allons pas maintenir le couvre-feu une minute de plus que nécessaire », a assuré Vincent Van Quickenborne, promettant que toutes les mesures seront réévaluées dans les semaines à venir.

La prochaine réunion du comité de concertation est prévue le 26 mars.

Lire aussi : « Tous dehors » : voici ce qu’il faut retenir du plan de déconfinement