La chercheuse à l’origine du vaccin Oxford/AstraZeneca récompensée

Ph. AFP

La chercheuse britannique à l’université d’Oxford, Sarah Gilbert, qui a dirigé l’équipe mettant au point le vaccin Oxford/AstraZeneca contre le nouveau coronavirus a reçu une récompense prestigieuse au Royaume-Uni pour saluer sa contribution à «un bien commun global».

Mme Gilbert a fait part de son «grand honneur» de recevoir la Médaille Albert de la société royale pour les Arts, la Manufacture et le Commerce.

«La création et le développement du vaccin Oxford contre la Covid-19 survient après avoir œuvré dans cette discipline pendant des années et appris comment passer rapidement d’un concept à un vaccin approuvé, ce qui comprend de nombreuses étapes tout au long du chemin», a commenté la professeure. «Avec notre équipe à Oxford nous avons développé un ’vaccin pour le monde’, qui est désormais utilisé pour sauver des vies dans de nombreux pays, ce qui était notre objectif dès le début».

Dans le passé, d’autres personnalités brillantes ont décroché cette récompense, notamment une autre chercheuse, Marie Curie, ou encore le Premier ministre britannique Winston Churchill et le physicien Stephen Hawking.

La professeur Gilbert, qui a rejoint les rangs de l’université d’Oxford en 1994, est la 156e personne à bénéficier de la Médaille Albert, une récompense qui a été attribuée pour la première fois en 1864 en mémoire du prince britannique Albert, président de la société royale.