Les médecins généralistes pourront-ils bientôt vacciner la population ?

BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE

Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, a donné son avis sur le recours aux médecins généralistes pour vacciner la population contre la Covid-19.

Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, n’est pas opposé à recourir aux médecins généralistes pour vacciner la population contre la covid-19, a-t-il répondu mardi en commission de la Chambre en réponse à de nombreuses questions.

« Dans un stade ultérieur »

La demande a été plus particulièrement portée, et parfois vivement, par plusieurs partis francophones qui ont relayé les doléances des médecins généralistes face à la lenteur du processus de vaccination. « Je ne suis par fermé à un débat sur le rôle des généralistes mais dans un stade ultérieur », a expliqué M. Vandenbroucke.

Pourquoi ça coince ?

Actuellement, les conditions de la campagne de vaccination empêchent l’implication des cabinets des généralistes. Les vaccins sont contenus dans des flacons à doses multiples, ils doivent être conservés dans des conditions particulières et il n’est pas possible de livrer tous les cabinets. « C’est la raison pour laquelle toutes les personnes habitant en Belgique devront être invitées à la vaccination dans un modèle collectif », a ajouté le ministre. M. Vandenbroucke ne souhaite pas rendre la vaccination obligatoire.

Frank Vandenbroucke ne souhaite pas rendre la vaccination obligatoire

« L’obligation ne va pas résoudre notre problème. On doit continuer à convaincre », a-t-il souligné. Selon une enquête menée par Sciensano en décembre, il restait de nombreuses personnes hésitant à se faire vacciner voire refusant, surtout à Bruxelles et en Wallonie (respectivement 29% et 16% dans la capitale, et 31% et 21% dans le sud du pays).