La moitié des lits en soins intensifs occupés par des patients Covid

Belga / D. Waem

«On demande aux hôpitaux de passer à la phase 1B», a indiqué vendredi le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a) à l’issue du comité de concertation.

Le gouvernement fédéral et les entités fédérées ont décidé de ne pas procéder à des assouplissements en raison de l’augmentation du nombre d’hospitalisations constatées cette semaine. «Les hôpitaux doivent réserver la moitié des lits en soins intensifs pour accueillir des patients souffrant de la Covid-19», a déclaré Frank Vandenbroucke.

«Ça ne veut pas dire que l’on va reporter les autres soins», a-t-il nuancé. «N’hésitez pas, les hôpitaux sont des environnements sûrs. Ne pas aller à l’hôpital alors que vous en avez besoin, serait une très mauvaise idée», a-t-il conseillé.

La santé mentale abordée

Le ministre de la Santé a également évoqué la santé mentale. «Je vais proposer des initiatives complémentaires au gouvernement pour soutenir le secteur de la santé mentale», a promis Frank Vandenbroucke. «Dans les jours qui viennent, il faudra prendre quelques décisions urgentes pour renforcer la capacité à ce niveau.»

Le Premier ministre Alexander De Croo a par ailleurs confirmé que la santé mentale et l’occupation des lits en pédopsychiatrie seraient pris en compte lors du prochain comité de concertation. «Dans les mesures que l’on prendrait, je l’espère la semaine prochaine, il faudra des mesures qui améliorent le bien-être de tous. Ce sont clairement des choses que l’on envisage. Et on regarde la situation sur le plan médical au sens large», a-t-il dit.