Peut-on choisir le vaccin qui nous est injecté ?

BELGA PHOTO BRUNO FAHY

Pourra-t-on un jour choisir le vaccin contre la Covid-19 qui nous est injecté ? Le professeur Dirk Ramaekers, chef de la taskforce vaccination, a été clair à ce sujet.

Les personnes qui s’inscriront en ligne pour se faire vacciner, sauront à ce moment quel vaccin leur sera administré: Pfizer, Moderna ou AstraZeneca, indique mardi Het Nieuwsblad. Cela ne mènera pas à une sorte de « shopping au vaccin », estime le professeur Dirk Ramaekers, chef de la taskforce vaccination. « A aucun moment, les gens ne pourront choisir quel vaccin leur sera injecté ».

« Pour le moment, il n’y a preque que l’AstraZeneca qui est administré »

Quiconque recevra un SMS ou un e-mail avec l’invitation à se faire vacciner et confirmera ce rendez-vous en ligne apprendra alors quel type de vaccin il/elle recevra. « Pour le moment, il n’y a preque que l’AstraZeneca qui est administré », déclare M. Ramaekers. « C’est un très bon vaccin. Comme l’écrit De Standaard ce matin, la campagne de vaccination écossaise montre que ce vaccin, tout comme celui de Pfizer, diminue considérablement les admissions à l’hôpital. Cet effet est notamment visible sur les plus de 65 ans ».

Faut-il attendre pour avoir un autre vaccin ?

Dirk Ramaekers ne craint pas que les gens se désistent ou attendent un autre vaccin. Dans la pratique, tout se passe bien dans les centres de vaccination, dit-il. « Personne ne comprend ce qui s’est passé à Furnes le week-end dernier (70 des 200 travailleurs des soins de santé invités à se faire vacciner ne se sont pas présentés, ndlr). Peut-être que quelque chose s’est mal passé avec les invitations ».

Dans les centres d’hébergement et parmi le personnel soignant, la volonté de se faire vacciner est très élevée. « Au plus nous nous adressons à des personnes qui n’entrent pas en contact direct avec des patients Covid, au plus nous nous concentrerons sur la communication et la motivation ».