La côte belge s’attend à un week-end chargé, la SNCB anticipe

Belga / D. Waem

La Côte se prépare à un week-end de forte affluence. Plusieurs cités balnéaires vont déployer des stewards et policiers supplémentaires pour éviter une fréquentation trop importante. De son côté, la SNCB a prévu dix trains de réserve pour contrôler ce flux important.

En raison de la météo printanière annoncée pour le week-end, la Côte s’attend à recevoir beaucoup de visiteurs. Plusieurs villes se préparent à gérer les foules en cette période coronavirus. Ainsi à Ostende, des stewards sensibiliseront et gèreront le public durant le week-end. La police d’Ostende suivra aussi la situation par caméras et interviendra si nécessaire.

«S’il y a trop de monde au même endroit, nous pourrons fermer certaines rues. Je demande aux gens de trouver un endroit plus calme s’ils voient qu’il y a trop de monde quelque part», a déclaré le bourgmestre Bart Tommelein.

Consulter le baromètre d’affluence

Knokke-Heist prévoit aussi une forte fréquentation et va déployer des policiers et stewards supplémentaires. «Nous avons beaucoup de gens qui viennent dans leur résidence secondaire et avec le beau temps, nous attendons beaucoup de touristes d’un jour. Nous conseillons aux gens de consulter le baromètre d’affluence», explique le premier échevin Piet De Groote. «Si nécessaire, nous pourrons orienter les gens vers d’autres localités de la commune via des panneaux digitaux».

Blankenberge s’attend également à beaucoup de visiteurs. Si nécessaire, certaines rues principales pourraient être fermées.

La SNCB prend les devants

La SNCB garde dix trains en réserve pour faire face samedi et dimanche à cette affluence des voyageurs tentés par le beau temps et le dernier week-end du congé de détente (Carnaval). « Ce ne sont pas des trains supplémentaires », a précisé le porte-parole de la société belge des chemins de fer Dimitri Temmerman, mais cinq trains «en stand-by» le matin et cinq autres le soir.

En ces temps de coronavirus, la SNCB mise sur une offre maximale de trains afin d’éviter une concentration trop importante de voyageurs. En vue de ce week-end de congé, la société de chemins de fer a dès lors prévu plusieurs trains de réserve répartis sur tout le territoire.

Outre ses propres agents de sécurité, la SNCB est en contact avec les polices locales et fédérale pour accueillir et répartir au mieux le nombre de passagers. «Il se peut que l’on demande aux voyageurs d’attendre le train suivant. Nous conseillons vivement aux voyageurs de consulter l’application de la SNCB, la fréquentation y est précisée», conclut M. Temmerman.