Test de Little Nightmares 2 : Le noir lui va si bien

Quatre ans après la bonne surprise Little Nightmares, le jeu développé par les Suédois de Tarsier Studios est de retour avec une suite. Un retour gagnant ? On vous dit tout.

Au printemps 2017, nous étions tombés sous le charme de Little Nightmares, une nouvelle licence développée par Tarsier Studios et éditée par Bandai Namco. Le voyage était court mais intense et atypique si bien que toutes celles et ceux qui ont joué à Little Nightmares n’ont pas pu l’oublier.

Lire aussi : Test de Little Nightmares : Un cauchemar enchanteur

Il aura finalement fallu attendre près de quatre ans pour connaître la suite. Little Nightmares 2 est enfin disponible depuis ce 12 février 2021 sur PlayStation, Xbox, Switch et PC. On vous le dit tout de suite, c’était une bien drôle de manière de fêter la Saint-Valentin ! En effet, comme son prédécesseur, Little Nightmares 2 se distingue par son esthétique et son ambiance, un poil poétique, mais surtout extrêmement sombre, macabre et lugubre.  

Après Six, place à Mono

Par rapport au premier épisode, quelques nouveautés font leur apparition. La principale est de ne plus contrôler Six, cette « charmante » petite fille en ciré jaune. Exit Six, place à Mono, un petit garçon tout aussi mystérieux avec un sachet en papier sur la tête. Si vous aviez aimé Six, ne vous inquiétez pas, elle n’est jamais bien loin ! En effet, bien que Little Nightmares 2 soit un jeu 100 % solo, il est parfois nécessaire de s’associer et de collaborer avec Six pour progresser dans l’aventure.

Le jeu est divisé en cinq chapitres. Chacun se déroule dans un lieu spécifique qui a univers, des mécanismes et des personnes qui lui sont propres. Beaucoup de mystère entoure l’aventure que vous traversez. Il n’y a aucun dialogue, aucune indication pour vous aider à comprendre ce qui se passe. Comme le premier épisode, Little Nightmares 2 laisse une grande place à l’interprétation. Certains joueurs pourraient ainsi passer à côté de l’aventure. Néanmoins, la direction artistique et l’ambiance créée par Tarsier Studios reste une grande réussite. Mention spéciale pour la bande-son toujours composée par Tobias Lilja, discrète mais envoûtante.

Une jouabilité parfois frustrante

Si le tableau que nous avons commencé à dresser peut sembler idyllique, tout n’est pas parfait dans Little Nightmares 2. Le gameplay est simple puisque le jeu reste un plateformer en 2.5 D dans lequel il faut réaliser des actions basiques comme sauter, agripper/pousser des objets, sprinter ou encore s’accroupir. Par contre, la jouabilité manque de précision. Il n’est pas rare de mourir juste pour avoir raté un bête saut qui paraissait évident. Si cette imprécision reste passable lors des phases de plateforme, ça devient une autre histoire lors des combats ou lorsqu’il faut éclairer des ennemis avec la lampe torche. Little Nightmares 2 peut ainsi par moment devenir très frustrant et parfois, le plaisir de jeu s’évapore.

Plus embêtant, il n’y a qu’un seul fichier de sauvegarde et il est uniquement dédié aux sauvegardes automatiques. A la fin du deuxième chapitre, sur la version que nous avons testée sur Xbox Series X, nous nous sommes retrouvés face à un bug bloquant (une poubelle qu’il fallait fermer et déplacer pour ensuite sauter dessus) et le seul moyen de passer outre a été de recommencer le chapitre au début et ainsi de perdre 1h. Espérons qu’il s’agissait d’un cas unique et que peu d’autres joueurs le rencontreront.

A cause de ces petits défauts venu gâcher notre expérience de jeu, nous avons trouvé cette suite un peu moins convaincante que le premier opus.

Une durée de vie de 5h

Enfin, concernant la durée de vie, Little Nightmares 2 est juste un poil plus long que le premier épisode. Il nous aura ainsi fallu environ 5h (et 211 morts !) pour terminer les cinq chapitres du jeu. La rejouabilité est assez faible puisqu’on ne peut pas choisir le niveau de difficulté. Celles et ceux qui voudront tenter le 100 % devront « simplement » trouver tous les couvre-chefs de Mono cachés dans le jeu.

Notre verdict

Little Nightmares 2 est un petit jeu sympathique, sans grande prétention et au charme toujours aussi effroyable. Proposée à 30 €, cette suite brille pour sa direction artistique et son atmosphère à la fois charmante, pensante et dérangeante. Dommage que la jouabilité imprécise vienne parfois gâcher le plaisir de jeu. 3,5/5  

Découvrez le trailer de lancement :

REVIEW OVERVIEW
Little Nightmares 2
SOURCEThomas Wallemacq