Les clubs sportifs wallons ne recevront pas d’aides de la Région

Ph. Belga

L’aide envisagée par la Région wallonne aux clubs sportifs, qui relèvent de la compétence des Communautés mais sont fortement touchés par les conséquences de la pandémie de Covid-19, a été recalée, indique vendredi le ministre régional Jean-Luc Crucke, en charge notamment du Budget, des Finances et des Infrastructures sportives.

«L’inspection des finances vient de remettre un avis négatif sur le mécanisme envisagé, non sur le fond bien entendu, mais sur la forme», annonce son cabinet.

Le mois dernier, le ministre avait annoncé au parlement régional être en train d’ »analyser la possibilité d’une aide directe aux clubs sportifs», annonçant une prochaine proposition de «mécanisme novateur» au niveau de la Région. Cela rejoignait une demande de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) elle-même, selon le ministre. C’est cette dernière qui est compétente pour les organisations et clubs sportifs.

Des prêts envisagés

La piste «la plus aboutie» qu’envisageait finalement la Région était des prêts aux clubs sportifs constitués en ASBL, dont l’activité prend place dans une infrastructure sportive wallonne et affiliés à une fédération sportive reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Mais cette piste a été recalée.

Le cabinet Crucke parle vendredi d’une «impossibilité légale» pour la Wallonie d’agir sous la forme d’aides directes aux clubs. «La complexité de notre système institutionnel est malheureusement peu propice à la mise en œuvre d’une politique sportive efficace et cohérente. La crise sanitaire actuelle démontre, une fois de plus, toutes les limites de ce système», conclut le ministre.