Les enfants vaccinés contre la grippe moins sensibles au formes graves de la Covid-19

Belga / T. Roge

Les enfants vaccinés contre la grippe auraient moins de risque de développer une forme grave de la Covid-19, voire d’en présenter des symptômes. Une nouvelle étude révèle que d’autres vaccins pourraient également être bénéfiques pour atténuer les complications liées au SARS-CoV-2.

Si la question de la vaccination contre la Covid-19 est actuellement au coeur de l’actualité, elle ne concerne pour l’heure pas les enfants, qui ne sont pas prioritaires. Mais une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’école de médecine de l’Université du Missouri pourrait amener bien des parents à vacciner leur(s) enfant(s) contre la grippe. Ce vaccin pourrait réduire les symptômes et les complications de la Covid-19 chez les plus jeunes. 

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont examiné les dossiers de 905 patients pédiatriques ayant contracté la Covid-19 entre février et août 2020; l’objectif étant de déterminer les antécédents de vaccination contre la grippe pour chacun d’entre eux. Ils ont observé que les enfants positifs à la Covid-19 ayant reçu le vaccin contre la grippe pour la saison actuelle étaient moins susceptibles d’avoir des symptômes, des problèmes respiratoires, voire une forme grave de la maladie.

Le phénomène de l’interférence virale

« On sait que la croissance d’un virus peut être inhibée par une infection virale antérieure. Ce phénomène est appelé interférence virale, et il peut se produire même lorsque le premier virus envahisseur est un virus inactivé, comme dans le cas du vaccin contre la grippe », commente Anjali Patwardhan, professeure spécialisée en rhumatologie pédiatrique et santé infantile.

Les chercheurs ont également constaté que les enfants infectés par la Covid-19 qui avaient reçu le vaccin contre les infections à pneumocoques étaient également moins susceptibles de souffrir des symptômes de la maladie.

Les enfants essentiels dans la transmission

« La recherche sur la population pédiatrique est essentielle parce que les enfants jouent un rôle important en influençant la transmission virale. Comprendre la relation et la coexistence d’autres virus aux côtés de la Covid-19 et connaître le statut vaccinal du patient pédiatrique peut aider à déployer les bonnes stratégies pour obtenir les meilleurs résultats », poursuit la principale auteure de l’étude.

Les chercheurs souhaitent désormais s’intéresser à ce lien entre vaccination et symptômes de la Covid-19 dans une zone géographique plus large, incluant des participants aux origines plus variées.