Il y a trop peu de dentifrices efficaces

Photo Unsplash

Test-Achats a récemment testé 17 dentifrices différents et, selon l’organisation de défense des intérêts des consommateurs, la qualité d’un certain nombre d’entre eux laisse à désirer.

Alors que le taux idéal de fluoride, le principal ingrédient du dentifrice, est de 1.450 ppm pour un dentifrice pour adulte, seuls six dentifrices testés sur 17 atteignent ce seuil, indique Test-Achats. Deux produits dépassent le seuil légal autorisé tandis que deux dentifrices sont loin de contenir la teneur en fluor recommandée, et ne protègent dès lors pas suffisamment des caries.

Test-Achats souligne en outre que six dentifrices sur les 17 testés sont trop abrasifs. « Mieux vaut dès lors ne pas utiliser trop souvent ces dentifrices, sous peine d’usure inutile », avertit l’organisation de consommateurs, qui demande de voir figurer sur l’étiquette le niveau abrasif du dentifrice: léger, moyen ou fort.

Le test réalisé a aussi mis en évidence que la plupart des dentifrices contiennent du dioxyde de titane, un colorant qui blanchit la pâte, et qui est « soupçonné d’être cancérogène, en particulier par inhalation », selon Test-Achats.

Pour la première fois, Test-Achats dit avoir aussi évalué l’impact environnemental du dentifrice, un produite utilisé, en principe, plusieurs fois par jour et qui se retrouve directement dans les eaux usées.

Un dentifrice testé contenait de l’oxyde de zinc, un autre du « PEG 40 hydrogenated castor oil », deux ingrédients qui sont « particulièrement nocifs pour l’environnement », d’après Test-Achats. Deux autres produits contiennent des microplastiques. Enfin, 12 dentifrices sur 17 sont présentés « dans une boîte superflue en carton », regrette-t-on.