Une foule rassemblée pour le mariage d’un policier : «visiblement les règles ne sont pas les mêmes pour tous»

Ph. Twitter

Ce samedi, un policier de la zone de Klein-Brabant s’est marié dans la commune de Sint-Amands, en province d’Anvers. Une photo de l’événement circule sur les réseaux sociaux et scandalise les internautes. Et pour cause : on voit une foule rassemblée devant la maison communale, sans respecter la distanciation sociale.

Des dizaines de personnes rassemblées sur les trottoirs et des voitures de police qui ferment l’accès à la rue : voilà la photo qui agite les réseaux sociaux depuis ce samedi. Ce cliché a été capturé lors du mariage d’un officier de police dans la commune de Sint-Amands (Anvers).

Si les personnes présentes semblent toutes porter le masque, il est clair qu’elles ne respectent pas les mesures de distanciation sociale.

De plus, seules six personnes sont autorisées à un mariage, selon les règles actuelles. Et les rassemblements extérieurs sont limités à quatre personnes, à condition de respecter la distanciation physique.

Aucune intervention policière

Certains collègues du jeune marié, agents de police également, étaient présents sur place afin de le féliciter. Aucun n’est intervenu pour faire respecter les règles en vigueur, rapporte la Gazet van Antwerpen.

D’après le quotidien flamand, les mesures corona ont en revanche bien été respectées à l’intérieur de la maison communale.

Le chef de zone Jan Van de Vreken s’est montré très insatisfait après cet incident et ne compte pas en rester là. Une enquête interne a été ouverte afin de déterminer si les agents présents ont commis des infractions aux règles sanitaires. « Nous examinerons aussi pourquoi aucune mesure n’a été prise contre toutes les personnes qui étaient rassemblées là-bas» a déclaré le chef de la police.

Polémique sur les réseaux

La photo, publiée sur les réseaux sociaux, fait beaucoup réagir. Si certains félicitent les jeunes mariés, beaucoup déplorent que rien n’ait été fait pour faire respecter les mesures sanitaires.

« Aaah les règles….visiblement pas les mêmes pour tous ! », lance un internaute. « Encore un policier qui pense être au-dessus des lois… Quelle tristesse », déplore un autre. « Ils devraient recevoir une amende, tout le monde doit être égal devant la loi ! », ajoute une utilisatrice.