Une célèbre actrice abandonne ses deux enfants nés de mère porteuse

AFP / A. Tam

Zheng Shuang, actrice populaire en Chine, est sous le feu des critiques pour avoir abandonné deux enfants nés de mères porteuses, dont elle est officiellement la maman.

Zheng Shuang était en couple avec le producteur Zhang Heng depuis deux ans lorsqu’ils ont rompu. Quelques mois avant leur séparation, ils avaient engagé deux mères porteuses aux États-Unis, la GPA étant interdite en Chine.

Celles ci ont toutes deux accouché juste après la rupture. Or, sur le certificat de naissance des enfants, Zheng Shuang et son ancien compagnon sont tous deux inscrits en tant que parents, tel que convenu.

« Deux vies innocentes »

Les fans de l’actrice ont donc été plus que choqués lorsque son ex a annoncé sur le réseau social Weibo qu’il était seul aux États-Unis, « à prendre soin de deux vies jeunes et innocentes ». Les critiques ont déferlé sur les réseaux, accusant Zheng Shuang d’abandonner ses enfants.

D’après CNN, l’enregistrement d’un appel téléphonique accablant a été publié par les médias chinois. Au cours de cette conservation, la star déchue dit regretter que l’avortement ne fût pas une option envisageable, étant donné que les mères étaient enceintes de sept mois à l’époque. .

Accusée de toutes parts

En l’espace de quelques jours, Zheng Shuang a été censurée dans tous les médias d’état. « Son mépris de la vie suscite de la colère », a déclaré la chaîne publique CCTV. Elle a également été critiquée par le parti communiste au pouvoir, qui l’accuse de «profiter des failles juridiques» en cherchant des mères porteuses aux États-Unis, et qualifiant ses actions de «définitivement contraires aux lois».

Zheng Shuang a également été abandonné par une série de marques internationales, dont Prada dont elle était l’égérie.

Accusée de toutes parts, l’actrice a simplement indiqué qu’il s’agissait d’un « sujet privé et très triste ».