Plus d’un quart des entreprises bruxelloises menacées par une faillite

Illustration shows a street with several closed shops and one opened, at the official start of the winter sales, Monday 04 January 2021 in Liege. BELGA PHOTO ERIC LALMAND

Selon une analyse effectuée par Graydon pour le journal Le Soir de vendredi, 25,1% des entreprises bruxelloises risquent la faillite et ont donc besoin d’une injection urgente de cash alors que la plupart d’entre elles (19,5% des sociétés) se portaient bien avant la crise. En Wallonie, 28,3% sont dans ce cas (24% étaient saines avant mars 2020).

L’analyse concerne la situation financière des commerces, bars, restaurants et salons de coiffure, à Bruxelles et dans cinq villes wallonnes (Liège, Charleroi, Namur, Mons et Louvain-la-Neuve) dix mois après le début de la pandémie.

En revanche, une petite moitié des entreprises (49,1% à Bruxelles, 43,3% en Wallonie) qui se portaient bien avant la Covid résistent toujours, celles-ci disposant de réserves.

«Une moyenne dont s’écarte toutefois nettement le secteur horeca, fortement impacté par la fermeture: un quart seulement des cafés, snacks et restaurants bruxellois étaient et sont toujours dans le vert, ce chiffre est de 22% en Wallonie», souligne le quotidien.