La police interrompt une fête de 60 personnes organisée par une étudiante en médecine dépassée par les événements

Ph. Unsplash d'illustration

La police française a mis un terme à une fête réunissant 60 personnes à Lille jeudi soir, selon le quotidien français La Voix du Nord. L’organisatrice de la soirée, une étudiante en médecine de 18 ans, a été placée en garde à vue avant d’être libérée ce vendredi matin.

Les forces de l’ordre ont été prévenues par des riverains pour du tapage provenant d’un appartement d’un immeuble à Lille.

La jeune femme placée en garde à vue a expliqué avoir été débordée par le nombre de participants. Soixante participants ont été verbalisés pour non-port du masque et non respect du confinement. Ils ont ensuite été invités à rentrer chez eux.