Un anus de dinosaure recréé en 3D

Photo Jakob Vinther

Des paléontologues ont, pour la première fois, réussi à recréer en 3D l’anus d’un dinosaure mort il y a près de 120 millions d’années, selon Vice. 

Pour arriver à ce résultat, ils ont utilisé le fossile particulièrement bien préservé d’un Psit­ta­co­sau­rus appar­tenant au musée d’his­toire natu­relle de Franc­fort.

L’étude, menée par Jakob Vinther, paléon­to­logue à l’uni­ver­sité de Bris­tol, avait pour but d’analyser la vie sexuelle des dino­saures ainsi que la méca­nique de leurs systèmes d’éli­mi­na­tion des déchets.

Photo Jakob Vinther

« Aucun autre fossile de dino­saure non aviaire n’a préservé son cloaque », a expliqué ce scientifique à Vice. Grâce à ce résultat, les paléontologues vont pouvoir comparer les cloaques des animaux actuels à ceux qui ont disparu depuis longtemps.

« La peau de dino­saure est rare et souvent inégale et lorsque nous retrou­vons des fossiles, la région cloa­cale semble toujours manquer », a-t-il ajouté. « Lorsque les animaux se décomposent, ils se rompent souvent par cette ouver­ture, qui est la partie la plus fragile de la surface du corps. »

Selon Jakob Vinther, ce Psit­ta­co­sau­rus pourrait avoir envoyé des signaux visuels à d’autres spécimens via les couleurs situées aux alentours de son orifice. Ils disposaient d’ailleurs sans doute de glandes odori­fé­rantes permet­tant de commu­niquer.