Iris, 81 ans, souhaite que son mari de 36 ans la rejoigne en Angleterre

Photo Facebook

L’an dernier, Iris Jones, une octogénaire britannique, faisait beaucoup parler d’elle en épousant Mohamed, un Egyptien de 45 ans son cadet. Mais leur vie de couple a été fortement troublée depuis lors. « C’est très difficile », a-t-elle confié au Daily Mail. 

Mohamed, 36 ans, ne parvient en effet pas à obtenir un visa afin de rejoindre son épouse en Angleterre.

C’est via Facebook qu’ils s’étaient rencontrés, avait-elle expliqué durant l’émission télévisée « This Morning ». A cette occasion, elle avait d’ailleurs multiplié les détails les plus intimes de leurs relations.

« Cela peut sembler bizarre d’avoir une épouse qui a 20 ans de plus que votre mère, mais c’est ca l’amour. Il rend aveugle », a expliqué Mohamed au Daily Mail.

C’est à peine quelques heures après leur première rencontre dans la réalité, au Caire, que le couple avait décidé de se marier en novembre 2019.

Photo Facebook

Depuis lors, Mohamed a tenté en vain d’obtenir son visa pour l’Angleterre. Les deux époux passent donc de longues semaines sans pouvoir se voir, ce qui attriste fortement Iris.

« Il y a des jours où ça va, et d’autres où je pleure beaucoup », a-t-elle confié à Metro UK. « Je suis séparée de l’homme que j’aime. C’est donc très difficile. De mon côté, il ne me reste pas beaucoup de temps, ses avocats le savent. »

« Je dois aller chez le médecin pour obtenir une lettre expliquant que j’ai de nombreux problèmes de santé et que j’ai besoin d’avoir mon mari à mes côtés. J’espère qu’ils assoupliront un peu les règles et qu’ils le laisseront venir ici s’occuper de moi ».

« Tu es dans mon cœur pour toujours », lui a-t-elle écrit sur Facebook. Et Mohamed de lui répondre: « Mon épouse me manque ».

D’après Iris, ses proches ont mis du temps à accepter ce mariage mais ont fini par le comprendre. « Mes garçons ont compris que c’était sincère. Nous nous aimons sincèrement. » Désormais, c’est donc dans son Somerset qu’elle attend un happy end.