Avec sa mèche blanche dans les cheveux, cette petite fille fait craquer les internautes

Ph. Instagram

Au Brésil, une petite fille atteinte d’une anomalie génétique est née avec une mèche blanche dans les cheveux.

En novembre 2018, Talyta Youssef a donné naissance à la petite Mayah. Lorsqu’elle a découvert la chevelure de sa fille, la mère de famille Brésilienne aujourd’hui âgée de 43 ans n’a pas vraiment été surprise de voir qu’elle avait une grande mèche blanche au milieu de ses cheveux foncés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Talyta Youssef (@talytayoussef)

Atteinte de piébaldisme, une maladie héréditaire

En effet, comme sa mère, son grand-père, une tante et des cousins, Mayah est atteinte de piébaldisme. Il s’agit d’une anomalie pigmentaire caractérisée par une absence locale de pigmentation de la peau ou, dans ce cas, des cheveux. Résultat : une mèche blanche pousse sur le front.

« Le piébaldisme est une maladie héréditaire, rare, à transmission autosomique dominante », explique l’encyclopédie médicale Vulgaris Medical en précisant qu’il suffit qu’un des deux parents transmette l’anomalie chromosomique pour que l’enfant ait la maladie.

Aimer et accepter la différence

Depuis la naissance de sa fille, Talyta l’encourage à aimer et à accepter cette différence. En effet, elle se souvient que lorsqu’elle était adolescente, elle avait honte de cette mèche blanche et elle tentait à tout prix de la dissimuler. La Brésilienne voudrait donc que cela n’arrive pas à sa fille. Cela fait deux ans que Talyta poste régulièrement des photos de son enfant sur Instagram et elle se rend compte que les gens aiment beaucoup la chevelure de Mayah.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Talyta Youssef (@talytayoussef)

« Je veux qu’elle accepte d’être une super-héroïne »

Certaines personnes la comparent à Cruella d’Enfer dans « Les 101 Dalmatiens », d’autres à Malicia (Rogue en anglais) de X-Men. D’ailleurs, la mère n’a pas hésité à prendre la pose en étant déguisée, tout comme ça fille, comme la super-héroïne de Marvel.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Talyta Youssef (@talytayoussef)

« Je veux qu’elle accepte d’être une super-héroïne. D’autres personnes qui sont différentes nous ont tendu la main pour nous remercier de les avoir aidés à s’accepter. C’est tellement triste que les gens doivent se cacher. Nous n’avons pas besoin d’être les mêmes pour être beaux », a déclaré la maman avant de conclure qu’il était important d’accepter et d’adopter ce qui nous rend différents.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Talyta Youssef (@talytayoussef)