Impossible de juger Trump avant la fin de son mandat

Ph. MANDEL NGAN / AFP

Il est impossible que le Sénat puisse juger de manière « équitable » Donald Trump avant la fin de son mandat, a estimé mercredi le chef républicain de la chambre haute, Mitch McConnell.

« Il n’y a simplement aucune chance de pouvoir conclure son procès de manière sérieuse et équitable avant la prestation de serment du président élu », Joe Biden, mercredi 20 janvier, a-t-il déclaré dans un communiqué.

La Chambre des représentants a mis en accusation mercredi le président pour « incitation à l’insurrection » après l’assaut du Capitole par ses partisans et il revient désormais, en vertu de la Constitution, au Sénat de le juger.

Un « danger » pour le pays

« Personne n’est au-dessus de la loi », a affirmé mercredi la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi. Le milliardaire républicain, le premier président de l’histoire des Etats-Unis à être visé deux fois par cette procédure, est « un danger évident et immédiat » pour le pays, a-t-elle répété.