Condamnée à 200£ d’amende pour avoir filmé les couloirs vides d’hôpitaux et nié la pandémie

ph. Facebook

Une Britannique qui avait filmé les couloirs de plusieurs hôpitaux et affirmé que la pandémie de coronavirus était un mensonge a reçu une amende de 200£ (225€).

Ce 13 janvier, le Royaume-Uni a comptabilisé 1.564 nouveaux décès liés au coronavirus, un record pour le pays le plus meurtri d’Europe avec 84.767 décès covid depuis le début de la pandémie. « La situation est très, très difficile pour le service public de santé », a d’ailleurs déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson ce mercredi.

Pourtant, certains estiment encore que l’ampleur de la pandémie est largement surestimée par les médias. C’est notamment le cas d’Hannah Dean, une Anglaise de 30 ans, qui a publié plusieurs clichés et vidéos de couloirs d’hôpitaux de la région de Portsmouth. « Je n’ai jamais vu un hôpital aussi calme. Je me suis baladée partout, même aux urgences. Je sais que c’est dur à admettre, mais le gouvernement nous ment », affirme-t-elle.

Comme le rapporte la police locale, la trentenaire a reçu une amende de 200£ à cause de ses « propos mensongers ». « Si vous pénétrez dans un hôpital à 21h et que vous filmez un couloir vide en disant que cela prouve que l’hôpital est vide sur les réseaux sociaux, vous êtes responsable d’un changement de comportement qui tue des gens« , déplore pour The Sun le directeur général du NHS England, Simon Stevens. « C’est également une insulte pour les infirmières rentrant à la maison après 12 heures de travail dans des circonstances épuisantes aux soins intensifs ».