La vaccination dans les hôpitaux débutera lundi prochain

Belga / V. Lefour

Une stratégie globale et plus complète, comprenant notamment les dates de démarrage de la vaccination des personnes de 65 ans et plus, des patients à risque, des fonctions essentielles et enfin du grand public, sera présentée d’ici la fin de cette semaine, a affirmé la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, au cours d’un débat sur la vaccination organisé mercredi en séance plénière du parlement régional.

En attendant, pressée par les députés de l’opposition (cdH et PTB) qui n’ont de cesse de dénoncer le flou relatif aux futurs centres de vaccination, le manque de transparence des chiffres et plus généralement «les lenteurs» persistantes de la campagne de vaccination, la ministre a fait le point.

«Le 22 janvier, nous aurons vacciné, avec les premières doses, tous les résidents des maisons de repos wallonnes et une partie du personnel, hors clusters», a-t-elle affirmé.

Parallèlement, la vaccination du personnel hospitalier commencera lundi prochain, «soit un mois et demi plus tôt que ce qui avait été annoncé», grâce notamment aux garanties apportées par Pfizer en ce qui concerne la sécurité d’approvisionnement de dizaine de milliers de doses jusque fin mars en Belgique.

Premières injections du vaccin Moderna

«Cette seconde phase débutera dans les 19 hubs hospitaliers de Wallonie avec les vaccins Pfizer. Une expérience pilote sera également menée dans un premier hôpital non hub dès lundi, celui de Tivoli à La Louvière, pour le vaccin de Moderna», a poursuivi la ministre.

Selon cette dernière, deux autres hôpitaux wallons (l’hôpital du Bois de l’Abbaye à Seraing et la clinique André Renard à Herstal) utiliseront également le vaccin Moderna dès la semaine prochaine. Le 25 janvier, le reste des hôpitaux non-hub démarreront la vaccination avec Pfizer et Moderna, les deux seuls vaccins autorisés pour l’instant par l’Agence européenne des médicaments.

Au total, la vaccination de la phase hospitalière concernera environ 82.000 travailleurs et 38 hôpitaux sur 100 sites en Wallonie.

«Les sécurisations de doses, les nouvelles livraisons et les commandes en cours vont également nous permettre de démarrer plus tôt la vaccination du personnel et résidents des centres d’hébergement pour personnes en situation de handicap (fin janvier) et du personnel d’aide et de soins de première ligne (médecins généralistes, infis, aides-soignants et familiales, kinés, dentistes…)  (début février)», a ajouté Christie Morreale.

Inaugurer les centres de vaccination

Ces soignants de première ligne inaugureront les premiers centres et antennes qui seront déployés pour la vaccination du grand public. Dans ce cadre, les deux villages testing de Wallonie (Bierset (Liège Airport) et Ronquières) seront mobilisés comme centres de vaccination.

«Grâce à leurs 5 lignes de vaccination respectives pouvant monter jusqu’à 10 en fonction des besoins, et leurs horaires d’ouverture élargis à 10 heures par jour, ils pourront vacciner jusqu’à 1.500 professionnels d’aide et de soins quotidiennement et, par la suite, le grand public», a détaillé la ministre.

«D’autres centres majeurs, antennes de proximité et antennes mobiles seront déployées sur l’ensemble du territoire pour offrir à chaque Wallon une formule de proximité. La sélection de ces lieux est en cours de finalisation», a-t-elle enfin assuré.