Vortex polaire en approche : voici pourquoi notre hiver sera glacial

Belga / L. Dieffembacq

D’ici février, une vague de froid devrait s’abattre sur nos régions. Des températures glaciales, bien en dessous de moyennes de saison, sont annoncées. En cause : le déplacement du vortex polaire, qui s’écarte du pôle nord pour s’approcher des latitudes moyennes.

Le vortex polaire, masse d’air froid qui tournoie chaque hiver autour de l’Arctique, est en train de s’approcher de nos latitudes, rapporte le Nationale Geographic.

Ce phénomène se produit lorsque les températures de l’Arctique connaissent une hausse fulgurante. Ce que les scientifiques ont constaté le 4 janvier dernier, dans la stratosphère au-dessus de la Sibérie : les températures sont passées de -69°C à -13°C ! Ce réchauffement stratosphérique a déséquilibré le vortex polaire, l’écartant de son axe pôle nord pour le pousser vers le sud.

Une vague de froid jusqu’en février

Ce vortex polaire et ses températures glaciales s’approchent donc désormais des régions de moyenne latitude en Europe, pointe le magazine : « la vague de froid est attendue pour la semaine prochaine ou celle d’après. Elle devrait durer, par intermittence, jusqu’en février. »

Plus précisément, « à partir du 21-22 janvier, les signaux de décrochage du vortex polaire se précisent sur l’Europe », indique le site spécialisé Tameteo.com. « En d’autres termes, un net refroidissement pourrait avoir lieu pour la dernière dizaine de janvier, avec des températures nettement inférieures aux normales de saison. »