Elle promène son mari en laisse pour contourner le couvre-feu

Ph. Pexels

Un couple québécois a développé une stratégie farfelue pour contourner le couvre-feu actuellement en vigueur dans la province : madame est sortie promener son mari en laisse, pensant ainsi pouvoir bénéficier de l’exception accordée aux maîtres qui promènent leur chien.

Si vous pensiez avoir tout vu en 2020, détrompez-vous. Afin d’endiguer le rebond de l’épidémie de coronavirus au Québec, le gouvernement a imposé un nouveau couvre-feu dès 20 heures, entré en vigueur depuis samedi. En patrouillant en soirée, des agents de police sont tombés sur deux individus qui avaient mis en place un plan totalement loufoque dans l’espoir de contourner ce couvre-feu.

En effet, madame promenait son conjoint en laisse dans les rues de Sherbrooke. Interpellée par les policiers, cette dernière a affirmé qu’elle était en train de promener « son chien ».

« Aucune collaboration »

Les agents ont donc rappelé que promener son chien et son mari sont deux choses différentes, et que la seconde ne faisait pas partie des exceptions tolérées au couvre-feu.

La police leur a infligé une amende de 1.000 $ (645€) à tous les deux. « Le couple n’a aucunement collaboré avec les policiers. La dame a affirmé qu’elle ne payerait pas l’amende et même qu’elle les accumulerait. En cas de récidive, cela peut monter jusqu’à 6.000 $ [3.875€] », a indiqué la porte-parole de la police au quotidien local la Tribune.