Un ado tué par une grenade achetée chez un antiquaire

Photo ATF

Un adolescent a été tué quelques jours avant Noël après l’explosion d’une grenade à main datant de la Seconde Guerre mondiale, qu’il avait achetée chez un antiquaire. 

Le Bureau fédéral de l’alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs (ATF) a déclaré que la grenade aurait été achetée au Fancy Flea Antique Mall à Shallotte, en Caroline du Nord, en juin 2020, selon Ladbible.

Et c’est six mois plus tard, le 23 décembre dernier, que la grenade à main a explosé et tué cet adolescent de Virginie.

Les autorités ont expliqué que d’autres grenades avaient sans doute été vendues par le même commerçant durant l’été. Les forces de l’ordre craignent qu’elles contiennent encore des explosifs qui pourraient être dangereux pour le public.

Au moment de la vente, ni le vendeur ni les acheteurs ne pensaient que les grenades fonctionnaient encore ou étaient dangereuses. .

L’ATF a dès lors demandé à tous ceux qui ont acheté une grenade « inerte » au Fancy Flea Antique Mall en juin 2020, de les contacter.

En décembre 2020, une grenade de la Seconde Guerre mondiale avait explosé dans une cuisine à Deal, dans le Kent, au Royaume-Uni. L’objet avait été ramassé sur une plage par une mère et sa fille qui pensaient qu’il s’agissait d’un fossile ou d’un vieil os. La mise à feu de l’engin n’avait finalement blessé personne.